Pollution atmosphérique : 19 agglomérations dont Marseille ciblées par l’Europe

Bronche
Bref
le 21 Fév 2017
8
En rouge, les zones dépassant la moyenne annuelle fixée par l'Europe (40 microgrammes par m3 d'air).

En rouge, les zones dépassant la moyenne annuelle fixée par l'Europe (40 microgrammes par m3 d'air).

La Commission européenne franchit une nouvelle étape dans la procédure engagée contre cinq pays, dont la France, pour “infractions répétées aux limites en matière de pollution atmosphérique fixées pour le dioxyde d’azote (NO2)”. Marseille fait partie des 19 agglomérations françaises visées pour ce polluant lié principalement aux transports et en particulier aux moteurs diesel, avec des effets sur l’asthme ou les maladies cardiovasculaires.

Après une mise en demeure adressée en juin 2015, la Commission européenne a cette fois ci émis un “avis motivé”, dernière étape avant le passage devant la justice. “Si les États membres n’agissent pas dans un délai de deux mois, la Commission pourrait décider de saisir la Cour de justice de l’Union européenne”, précise le communiqué. Elle a déjà fait de même en 2015 pour les particules fines, Marseille faisant encore partie des dix zones en cause.

Selon le bilan 2015 d’Air PACA, l’organisme de surveillance de la qualité de l’air, Marseille et son agglomération pâtissent d’une pollution chronique, la moyenne annuelle limite étant dépassée sur une bonne partie du territoire marseillais et le long des axes routiers (voir la carte ci-dessous). Ces dernières années, l’amélioration observée est minime, même si les pics de pollution sont eux moins fréquents.

En rouge, les zones dépassant la moyenne annuelle fixée par l’Europe (40 microgrammes par m3 d’air) pour le dioxyde d’azote (N02).

 

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Mathieu Trigon Mathieu Trigon

    Un excellent moyen de faire baisser la pollution automobile c’est de réduire la place faite à l’automobile. Je m’autorise donc à porter à votre connaissance une pétition que nous avons lancé, habitats de Noailles, pour la semi-piétonisation du quartier. Elle porte ses fruits car déjà la rue Rodolphe Pollak est maintenant rendue, presque totalement, aux piétons : https://www.change.org/p/pour-la-semi-pi%C3%A9tonisation-du-quartier-de-noailles-changermarseille

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Mais puisqu’on vous dit que le mistral résoud tous les problèmes : il “nettoie” l’air, selon l’avis autorisé de nos autorités municipales.

    Et il rappelle l’être aimé, assure le succès aux examens, guérit des maladies graves, etc. Non ?

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Oui nous sommes d’accord, ce sont les paroles du Grand Timonier et cette ville est propre et bien entretenue aussi.

      Signaler
  3. toine toine

    Le problème de ce type de rapport, c’est que nos élus s’en contrefoutent royalement, à commencer par le 1er magistrat de notre belle ville de Marseille qui reste englué dans les 60’s avec le règne de la bagnole!

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Ce vieil homme vit dans un monde alternatif.

      Signaler
  4. Tarama Tarama

    Jean-Claude Gaudin va décréter la respiration alternée (un poumon sur deux).

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Il ne faudra pas se tromper entre le poumon pair et le poumon impair.

      Signaler
  5. neomars neomars

    Tout le monde a sa vignette Crit’air sur le pare-brise ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire