Perquisitions en Corse dans le cadre d’une enquête sur l’ex-SNCM

Abordage
Bref
Julien Vinzent_
11 Oct 2017 1

Il y a quelques mois, pour son premier anniversaire, Corsica Linea se félicitait d’avoir « complètement rompu avec le passé ». Le parquet national financier vient de replonger la compagnie maritime dans des eaux moins sereines en diligentant ce mardi une série de perquisitions dans l’île, révèle Corse-Matin. Selon le quotidien corse, l’enquête préliminaire porte sur la reprise de l’ex-SNCM par l’entrepreneur Patrick Rocca, rapidement remplacé par un consortium plus large, avec en ligne de mire la constitution d’une compagnie mixte associant le privé et la collectivité territoriale de Corse (voir notre dossier).

Ils s’intéresseraient plus particulièrement à la promesse faite par Corsica Linea à la collectivité de lui vendre deux de ses navires pour 10 millions d’euros – un « vil prix », aurait lancé l’un des enquêteurs cité par Corse-Matin.

1
commentaires
Source : Corse-Matin

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. TrésorierTrésorier

    Les indépendantistes veulent créer une compagnie régionale, avec l’argent de la continuité territoriale versé par l’Etat et dépeçage de l’ex SNCM.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire