Moins de trains sur la ligne de la Côte Bleue

Rail
Bref
Violette Artaud
18 Juin 2019 2

Cet été, cinq trains vont être supprimés sur la ligne de la Côte Bleue. Trois, sur toute l’année, annonce La Marseillaise. Voici ce que le conseil régional s’apprête à voter le 26 juin prochain. La suppression des trains estivaux concerne trois trajets au départ de Miramas (5h20, 8h07, 17h07) et deux au départ de Marseille (7h et 16h36). Ces deux derniers seront supprimés pour le reste de l’année également. La SNCF explique ce choix par une volonté de faire des économies et améliorer « la production car nous avons une fragilité sur la rotation », note l’entreprise.

Inquiets pour le devenir de la ligne, la CGT cheminots, le collectif « Le train, un investissement d’avenir » et des mairies de villes traversées par la ligne de la Côte Bleue organisent une conférence de presse ce mercredi devant la gare de Port-de-Bouc. Ils dénoncent notamment des défauts d’entretien. Des travaux à hauteur de 50 millions d’euros sont prévus sur la ligne en 2020. « Quelles lignes veulent-ils ? Est-ce pour développer le tourisme seulement ? C’est important. Mais selon nous, cette ligne est un service public qui doit répondre aux besoins quotidiens des locaux », prévient Robin Matta, aiguilleur et porte-parole de la CGT cheminots de Miramas. Il dénonce encore la suppression de la « brigade voie » de Fos, censée gérer les besoins d’entretien.

Source : La Marseillaise

A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. julguetrejulguetre

    Ils sont DESPERANTS !!!

    Signaler
  2. TaramaTarama

    Merci à la SNCF et à la Région PACA de travailler ensemble pour le développement durable et les transports alternatifs en cette période d’urgence écologique.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire