Michèle Rubirola co-signataire d’une tribune pour défendre les projets de rénovation urbaine

Appel
Bref
le 19 Oct 2020
3

La maire de Marseille Michèle Rubirola et la présidente de la métropole Martine Vassal sont co-signataires avec 41 autres maires et présidents de métropoles de toute la France d’une tribune parue dans le JDD pour “ne pas oublier les quartiers populaires”. Les édiles s’inquiètent de voir les projets de rénovation urbaine mis en péril par une réforme de l’organisme Action logement, organisme paritaire qui finance massivement la politique du logement. Si les maires signataires saluent “l’intention annoncée par le président de la République d’un investissement supplémentaire dans l’ANRU (agence nationale de la rénovation urbaine, ndlr), ils déplorent que “cette annonce arrive au moment même où de fortes incertitudes pèsent sur Action logement, principal financeur et pilier de l’ANRU”.

L’appel estime que “dans la période sanitaire difficile que traverse notre pays, le sort de nos quartiers populaires doit rassembler l’ensemble des responsables politiques [car] beaucoup de travailleurs de la première et de la deuxième ligne y habitent, le confinement y a été difficile à vivre et la crise a commencé à toucher leurs populations de plein fouet”.

Correction à 20h25 : contrairement à ce qui était indiqué dans un premier temps, Martine Vassal est signataire de la tribune

Source : JDD

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    L’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus disait Molière. Nous avons encore un exemple de cette pratique par la signature de cette tribune par Martine VASSAL . Elle paraphe cette dernière sans trembler en ayant avec l’équipe Gaudin abandonné Marseille et ses quartiers populaires, en termes d’habitats , d’équipements sociaux et d’écoles. Elle signe sans trembler , en prônant le fait que les villages chics de la couronne marseillaise n’acceuillent pas les fameux 20 % de logements sociaux.. Sa stratégie est simple aujourd’hui , et je reprendrais un terme footbalistique , elle marque la maire de Marseille ” à la culotte” . Rubirola abonde dans le logement social , Vassal abonde dans le même sens . Rubirola fait du yoga , Vassal va s’y mettre . Madame VASSAL quand nous aurons des logements sociaux à la Cadenelle , aux Alpilles ou à la Réserve vous serez peut être et encore je dis peut être légérement crédible.
    Alors cette nouvelle politique de communication qui passe du culte de la personnalité à celle de “je suis proche de vous ” ne passera pas , vos sabots sont tellements bruyants que nous vous entendons venir de trés loin.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      Mme Rubirola semble oublier que la rénovation urbaine est de la compétence de la Métropole elle peut signer toutes les chroniques quelle veut cela ne changera pas grand chose à part pour son image

      Signaler
  2. petitvelo petitvelo

    On ne change pas une équipe qui perd ? Qu’est-ce que les signataires ont peur de perdre, on ne voit pas bien … mais c’est peut-être parce que la rénovation est tellement bien faite à Marseille qu’elle a l’air entièrement “naturelle” et qu’on imagine même pas qu’il y a une politique publique à son origine.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire