Métropole : Jean-Claude Gaudin annonce les délégations de ses vice-présidents

URGENT
Bref
Benoît Gilles
6 Avr 2016 6

À la veille du 3e conseil métropolitain, Jean-Claude Gaudin annonce les délégations de ses 20 vice-présidents et des 8 membres du bureau par voie de communiqué. On y trouve la première vice-présidente et présidente du conseil départemental, Martine Vassal en première ligne avec la “stratégie et l’attractivité économiques”. C’est l’un des deux grands chantiers de l’institution avec les transports. Ce portefeuille important est donné à Jean-Pierre Serrus, maire de la Roque-d’Anthéron alors qu’on attendait à ce poste Henri Pons. Le conseiller départemental en charge des transports obtient tout de même la stratégie et aménagement du territoire.

Les élus marseillais, Roland Blum (LR) et Arlette Fructus (UDI) conservent les mêmes attributions qu’à la mairie avec les finances pour l’un et l’habitat, le logement et la politique de la ville pour l’autre. Auparavant en charge du budget à la communauté urbaine de Marseille, Jean Montagnac conserve cette délégation à la métropole. Quant au fidèle gaudiniste Bernard Jacquier, il conserve sa spécialité des marchés publics.

Dans le choix de ces délégations, Jean-Claude Gaudin marque sa volonté de distribuer les compétences en maintenant les équilibres entre territoires, à défaut d’avoir obtenu une gouvernance partagée avec la gauche. Seul le maire communiste du Rove, Georges Rosso a passé la barre de l’élection, le 17 mars. Il reçoit la délégation de la concertation territoriale et de la proximité. À noter tout de même que les élus membres du groupe EPIC, constitué autour de Roland Giberti y sont très représentés.

La liste des vingt délégations :
– Martine VASSAL: Stratégie et Attractivité économiques
– Richard MALLIE : Relations internationales et européennes
– Patrick BORE : Ports, Infrastructures portuaires
– Georges ROSSO : Concertation territoriale, Proximité
– Gérard BRAMOULLE : Territoire numérique et Innovation technologique
– Danielle MILON  : Promotion et Développement du tourisme
– Pascal MONTECOT : Patrimoine, Logistique, Moyens généraux
– Roland GIBERTI  : Eau, Assainissement
– Gérard GAZAY  : Développement des entreprises, Zones d’activités, Commerce, Artisanat
– Eric LE DISSES  : Sports et Equipements sportifs
– Martine CESARI  : Grands évènements métropolitains
– Jean MONTAGNAC : Budget
– Michel ROUX  : Projet métropolitain et Conseil de développement
– Roland BLUM : Finances
– Georges CRISTIANI  : Equipements d’intérêt métropolitain
– Daniel GAGNON  : Culture et Equipements culturels
– Arlette FRUCTUS  : Habitat, Logement, Politique de la Ville
– Jean-Pierre SERRUS : Mobilité, Déplacement, Transports
– Henri PONS : Stratégie et Aménagement du territoire, SCOT, Schémas d’urbanisme
– Bernard JACQUIER : Commande publique et Commission d’appel d’offres
– Danièle GARCIA : Agriculture et Forêts, Paysages
– Eric DIARD : Mer et Littoral, Parcs naturels
– Alexandre GALLESE : Stratégie environnementale, Plan climat, Prévention des risques
– Frédéric COLLART : Enseignement supérieur, Recherche, Santé
– Christophe ALMALRIC  : Espace public et Voirie
– Roland MOUREN  : Propreté et déchêts
– Martial ALVAREZ  : Emploi, Insertion, Economie sociale et solidaire
– Béatrice ALIPHAT : Industrie et Réseaux d’énergie


A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. leravidemiloleravidemilo

    Bon, il y aurai bien des choses à dire, et cela mérite une “étude” plus approfondie… Mais, sous réserve d’inventaire, il est assez préoccupant de voir la chose “démarrer” ainsi : – L’adjoint aux finances et au budget de la ville de marseille, délégué aux finances de la métropole, l’ex président de la commission d’appel d’offre de MPM délégué à la commande publique de la métropole, et idem pour l’ex délégué au budget de MPM, “reconduit” dans ses fonctions ! Le compte y est! (bon appétit ) ; On pouvait vraiment rêver de mieux, en tout cas de moins pire, au vu de la situation de marseille et de celle laissée par la défunte MPM; qui plus est, à titre de message politique, ça fait une métropole très très (bien trop)marseillaise pour être tournée vers des lendemains qui chantent. – L’exemple est plus accablant encore concernant A Fructus qui réplique à la métropole ses attributions marseillaises; ça fait vraiment prime à l’échec quand on sait l’état de l’habitat marseillais et ses 40 000 apparts considérés comme dangereux ou insalubres (une paille!) sans parler de l’abime de la politique de la ville versus marseille… On savait que la chose s’annonçait fort périlleuse, et elle semble bien partir pour tenir cette promesse, même si on a échappé au pire du pire : Danièle Casanova déléguée à la com’, ou à la prévention des incendies !!!

    Signaler
    • JL41JL41

      J’aime bien ta suggestion pour Danièle Casanova

      Signaler
    • MarsKaaMarsKaa

      bien vu, bien dit !

      Signaler
  2. Regard NeutreRegard Neutre

    Jean-Pierre SERRUS — Maire de la petite commune La ROQUE D’ANTHERON — hérite de la délégation Mobilité, Déplacement, Transports ,en l’espèce ,” gros morceau ” des nouvelles compétences métropolitaines. Je lui souhaite du courage pour faire bouger les lignes, sans jeu de mot, notamment entre Aix et Marseille. Attendons pour vérifier sa capacité à fédérer les énergies. Sa force ,il a , lui, une formation d’ingénieur…

    Signaler
  3. mathon13127mathon13127

    Moi, j’aime bien Martine CESARI, maire d’une commune de 346 habitants, en charge des Grands évènements métropolitains …
    Un gag peut-être ?

    Signaler
  4. MarsKaaMarsKaa

    ce qui est particulier aussi c’est l’intitulé de chaque délégation, avec des redondances, ou des séparations curieuses :
    -budget/finances
    – ou “équipmts d’interet metropol” qui sert à quoi puisqu’il y a ensuite /”culture et eqpts culturels/sports et equipts sportifs/transports”/propreté, dechets…
    -“agriculture, forets, paysage” / mais “parcs naturels” c’est avec mer et littoral..

    etc….

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire