Martine Vassal annonce soutenir Bruno Gilles dans le 4-5

Bref
le 30 Mai 2020
6

Lors d’une visio-conférence de presse conjointe avec Renaud Muselier ce samedi matin, Martine Vassal, candidate LR à la mairie de Marseille a fait plusieurs annonces visant à amorcer un accord avec le candidat de droite dissident Bruno Gilles. Dans les 4/5, secteur où ce dernier se présente, Martine Vassal lui apporte son soutien. Son propre candidat, Jean-Philippe Agresti n’était pas en mesure de se maintenir, ayant obtenu 9,7% des voix. Un soutien « sans condition », insiste le président de région Renaud Muselier, qui appelle Bruno Gilles à « la raison » sur le reste de la ville.

Dans le secteur où elle se présente, les 6/8, Martine Vassal a par ailleurs annoncé avoir convaincu le candidat de Bruno Gilles, Ludovic Perney, de rejoindre ses listes. Il avait obtenu 8,8% au premier tour. « Il a tenté son aventure, mais ces voix-là sont des voix de droite, c’est une question de bon sens », estime Renaud Muselier au sujet de celui qui fait partie de sa majorité à la région.

Pour l’heure, Bruno Gilles n’a pas encore réagi à cette main tendue présentée par la candidate investie par LR. Durant la campagne, le sénateur a toujours annoncé vouloir aller « jusqu’au bout » de sa démarche.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Freddo69 Freddo69

    Prete

    Signaler
  2. Freddo69 Freddo69

    Prête à tout Martine la magnifique…🙄🙄

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Martine entame sa danse du ventre pour séduire Bruno. Va t’il succomber ?

    Signaler
  4. Opiniatre Opiniatre

    Le plus étonnant, c’est le retournement de Muselier qui avant le premier tour disait « ni extrêmes, ni système », donc mettant en équivalence FN, PM et Vassal, et qui aujourd’hui découvre le péril rouge (Rubirola le couteau entre les dents), alors qu’il prennait toujours soin de remercier les électeurs de gauche qui l’avaient élu avec Estrosi au régionales. Il s’était fabriqué une image de fonceur, de moderniste réformateur, il plonge dans les pires travers du « système ».

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      M. Muselier vient de se souvenir qu’après 2020, il y a 2021, et qu’il vaut mieux ne pas être trop téméraire vis-à-vis de son camp pour espérer être acteur des élections régionales. Ça lui avait probablement échappé un court instant.

      La même grille d’analyse vaut sans doute pour Mme Pitollat, la députée tombeuse de Tian qui vient de déclarer sa flamme pour le gang gaudino-vassaliste dans l’espoir, sans doute, de préserver son avenir personnel – en oubliant en passant ses électeurs qui avaient, pour le coup, plutôt cherché à dégager ce gang.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Y’a des gens qui s’étonnent de tout, qu’un rien étonne. Des qui voient des types s’élancer du haut du plongeoir, alors que ça fait quelques décennies qu’ils barbotent dans la piscine Des qui ne savent même plus q »après 2020 vient 2021, à qui il faut tout dire…
      Dans tout processus électoral, il y a une heure de vérité. Parfois même, comme dans les vieilles séries policières, c’est dans les 5 dernières minutes. Mais faut vraiment être « bon » public pour arriver à sentir là dedans le moindre suspens….

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire