Marchands de sommeil : une “hausse des signalements” de la Ville de Marseille à la justice

Tuyau
Bref
le 18 Jan 2021
0

78 affaires ouvertes sur des immeubles en péril ou insalubres en 2020. C’est le bilan “en hausse” dressé par la procureure de Marseille, relaie l’AFP. En particulier, Dominique Laurens note “avec satisfaction l’augmentation des signalements de la mairie de Marseille”, dont les services visitent les logements avant qu’ils soient déclarés inhabitables. “J’ai demandé aux services d’organiser la traque [des marchands de sommeil]. Je veux qu’on les envoie chez le procureur de la République”, a réaffirmé le maire Benoît Payan (PS) en ce début d’année, dans un entretien accordé à La Marseillaise.

Ce chiffre est à comparer aux 43 dossiers ouverts en 2012, un an après la création d’un “groupement opérationnel” sur l’habitat indigne, qui avait ensuite périclité. Un rapport ministériel de 2015 évoquait ensuite un rythme famélique d’“un signalement par mois” adressé à la justice.

Source : AFP

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire