L’union maritime et fluviale demande au port de faire de la place pour les grands navires

Svelte
Bref
le 7 Jan 2021
3

Les navires de plus de 200 mètres ne peuvent pas accoster dans une partie du port de Marseille. Et ils seront de plus en plus nombreux, estime l’Union maritime fluviale de Marseille-Fos. Ce jeudi, lors d’une conférence de presse, cette association qui regroupe des entreprises portuaires a fait connaître sa demande insistante au Grand port maritime de réaliser en urgence des travaux de réaménagement. Ces travaux sont censés permettre à de plus gros bateaux d’accoster sur les quais autour du bassin Pinède. C’est déjà le cas pour le Cap Janet, où le port réaménage actuellement une gare maritime pour les passagers à destination du Maghreb.

“Les bassin Est datent d’un siècle, ils ne sont plus adaptés. Maintenant, les bateaux font plutôt 250 mètres de long, notamment les rouliers [navires transportant des véhicules, ndlr], fait savoir l’UMF. À terme nous allons nous retrouver en dehors du marché.” Une volonté qui va dans le sens de l’avis de la commission des investissements du conseil de développement du Grand port maritime, publié ce jeudi matin. Le chantier représenterait plusieurs dizaines de millions d’euros.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Curieuse demande ?! On a la plus grande forme de radoub d’Europe (450 ml) à Mourepiane, et la darse voisine qui en fait autant. Face à Saint-André, plusieurs quais de 1 km de long chacun reçoivent déjà des bateaux de 250 ml et plus. Ils veulent peut-être passer devant le Mucem avant de décharger ?

    Signaler
  2. Pascal L Pascal L

    Le chargement des véhicules peut avantageusement se faire sur la bassin ouest plutôt qu’en plein cenbtre ville non ? Sans compter le coût des investissements, il faut mettre en balance le faible nombre d’emplois qui est en jeu et l’engorgement du centre ville.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Faudrait déjà que les navires reviennent,le GPMM est complètement à la remorque face aux autres ports de la Méditerranée avant de s’endetter encore plus.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire