L’organisateur du festival aixois Sm’art relaxé dans une affaire de chèque en bois

Doute
Bref
le 10 Sep 2019
0

65 000 euros. C’est le montant total qu’a inscrit Christiane Michel, présidente de l’association Sm’art organisation sur deux chèques avant de les faire annuler. Le bénéficiaire, l’entreprise Locaboxe, qui a installé les stands du festival d’art contemporain du même nom (lire notre article sur les combines financières de Sm’art) avait porté plainte pour faux et usages de faux après avoir réceptionné les chèques inutilisables. Le tribunal d’Aix a relaxé l’association lundi, annonce La Provence.

Selon Christiane Michel, la banque aurait fait opposition à tous les chèques du carnet après un vol. La justice lui accorde donc le bénéfice du doute. Sm’art estime par ailleurs que Locaboxe lui est redevable de compensations pour des soucis survenus dans l’installation des stands lors de la dernière édition, tandis que le fournisseur demande à récupérer la somme dûe initialement. La justice doit encore démêler ces contentieux.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire