Les sœurs de la compassion demandent un démenti et des excuses à Martine Vassal

Confession
Bref
le 23 Juin 2020
10

“Nous voulons faire valoir notre droit de réponse au regard des insinuations, sans fondement, qui ont été faites sur “l’EHPAD de la Compassion” par Mr José Allegrini”. s’insurgent dans un communiqué du 22 juin, les soeurs de Notre Dame de la compassion. Ce colistier de Martine Vassal (LR) avait enjoint la presse à se pencher sur cet établissement dans l’affaire des procurations frauduleuses. “Je vous demande donc très officiellement d’établir un démenti dans les médias et attendons par la même vos excuses écrites pour cette allusion diffamatoire”, conclut le communiqué à l’intention de Martine Vassal, Julien Ravier (LR) et Valérie Boyer (LR).

Les sœurs assurent que leurs deux résidences (11e et 12e) sont très sécurisées et qu’un confinement strict est en place depuis le 12 mars jusqu’à aujourd’hui. “Si la manoeuvre de votre factotum vise sans le dire un candidat à cette élection, c’est bien mal connaître sa probité” ajoute le communiqué. Cette phrase nomme sans le dire Robert Assante, candidat sur les listes de Bruno Gilles sur les 11e et 12e arrondissements, dont la mère séjourne dans l’une de ces résidences. Il a lui-même réagi par communiqué, en assurant que sa mère n’avait pas donné de procuration. “Cette parenthèse est une manipulation volontaire pour diriger une attaque à mon égard”, déplore-t-il.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Jeu , Set et Match !

    Signaler
  2. vékiya vékiya

    ça va bien finir par se savoir que le lr local est pourri jusqu’à la moelle ? c’est quand même la 2ème fois que les cathos locaux taclent l’hystero et sa bande.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Il ne lui reste plus qu’ à subir une séance d’exorcisme pour la calmer .

      Signaler
  3. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Ils sont vraiment pourris jusqu’à l’os et complètement à la ramasse…

    Signaler
  4. demidi.aminuit demidi.aminuit

    Quand les pieds nickelés font de la politique….

    Signaler
  5. marseillais marseillais

    mourir de rire malgré la gravité des choses

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Franchement, cette campagne vassalo-gaudiniste est un prototype. Parvenir à se faire taper sur les doigts d’abord par le diocèse, puis par des religieuses, quand on a pour coeur de cible l’électorat bourgeois catholique conservateur, fallait l’faire !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Cher 8e , je souhaite apporter une toute petite nuance qui précise le comportement de cette équipe de branques. On peut être catholique mais pas chrétien. Le Préfet l’a bien senti dans les obligations non respectées par Vassal avec les mineurs étrangers.

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Un vieil ami dominicain distinguait les “catholiques sociologiques” des chrétiens.
      Les uns se satisfont de l’entre-soi des gens bien, vont à la messe, mettent leurs enfants dans des écoles où on ne rencontre pas son prochain et confessent épisodiquement leurs turpitudes. Quant aux autres ils règlent leurs actes autant que faire se peut sur les Béatitudes, les paraboles de la femme adultère, du bon Samaritain, du pharisien et du publicain, et “ce que vous ferez au plus petit d’entre les hommes, c’est à Moi que vous le ferez”. Et ne se prennent pas pour une espèce particulière devant bénéficier des faveurs des grands et petits pouvoirs.

      Signaler
  7. leb leb

    Magnifique, ça devient une véritable descente aux enfers du coup cette campagne.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire