Les propriétaires de 13 immeubles menacés d’expropriation s’ils ne réalisent pas de travaux

DUP
Bref
le 14 Jan 2020
2

Les affiches jaunes annonciatrices d’une possible expropriation avaient été apposées en septembre. Le préfet a déclaré d’utilité publique la rénovation de treize immeubles en centre-ville de Marseille, à la demande de la métropole. Cela permet une expropriation dans le cas où leur propriétaire seraient réticents à faire des travaux dans le délai imparti. L’arrêté préfectoral est valable cinq ans. Ces logements se trouvent près de l’hôtel de Ville, du lycée Thiers et à Belsunce.

Cette politique coercitive fait partie de la réponse au drame de la rue d’Aubagne et à la vague de périls. Elles peut cependant nécessiter des années face aux recours possibles des propriétaires. 15 immeubles avaient déjà été déclaré DUP en juillet dernier, 47 autres devraient s’ajouter à la liste durant le premier trimestre 2020. Dans le même sens, le projet partenarial d’aménagement (PPA) de la métropole avec l’État entend traiter 100 immeubles.

Source : La Marseillaise

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Vincent Squale Vert Vincent Squale Vert

    Quel beau détournement des procédures LHI. Certains immeubles sont en procédures insalubrite, d’autres de péril. La ville où l’état en substitution pourrait réaliser les travaux d’office à la place des propriétaires défaillants. On sent bien là la volonté d’opérations d’urbanisme où certains seront gagnants mais sans évaluation de l’empreinte écologique. Par ailleurs, est-ce bien le rôle de l’ars d’être interrogée sur ces DUP sur MARSEILLE ? Et que dire du rôle de la soleam dans l’affaire qui se retrouve juge et partie. Que se passera-t-il si dans 5 ans elle trouve des travaux insuffisants alors que le propriétaire en a bien réaliser ? Ne confondons pas les types de procédures au prétexte de l’intérêt général bien compris de quelques uns et au motif de la carence de la commune.

    Signaler
  2. Stephane Pujol Stephane Pujol

    coercitive ? Les propriétaires ont l’obligation d’entretien. Ce devoir est souvent oublié d’où l’état des immeubles. Il est sain de les exproprier.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire