Les femmes de chambre en grève de l’hôtel NH assignées au tribunal par leur direction

Cadenas
Bref
Julien Vinzent_
23 Avr 2019 0

Pour leur dixième jour de grève, samedi, les femmes de chambre de l’hôtel NH collection, ont reçu la visite d’un huissier, rapporte La Provence. Leur employeur, Elior, les assigne au tribunal de grande instance pour « atteinte à la liberté de travail des non-grévistes mais aussi à la liberté de commerce ». L’entreprise évoque des « blocages de portes », un cadenas qui aurait été posé sur une issue de secours et même une cliente bousculée.

Des affirmations et une procédure accueillies avec colère par les grévistes et le syndicat CNT-SO, qui soutient le mouvement. Il vise à obtenir des régularisations de sommes manquantes, selon elles, ainsi qu’un 13e mois et divers avantages sociaux.

Source : La Provence

A la une

La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...
Renvoyé en correctionnelle, le militant Kevin Vacher dénonce une décision « politique »
Épuisé mais soulagé. Le militant du collectif du 5 novembre, Kévin Vacher est sorti du palais de justice après plus de 28 heures de...
Marseille, bonne élève de la lutte contre les trafics de stupéfiants ? Pas si sûr
Mardi, trois ministres et un secrétaire d'État "descendaient" à Marseille, annoncés à la dernière minute, pour présenter le nouveau plan national de lutte contre...
La relance accélérée du PPP des écoles paraît mal engagée
En février dernier, le tribunal administratif décidait d'annuler la délibération actant le recours au PPP, partenariat public privé à un milliard d'euros, pour la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire