L’élu RN Bernard Marandat traite une adjointe communiste d'”assassin” en conseil municipal

insulte
Bref
le 30 Sep 2022
3

Le mot est lâché hors micro. “Assassin”, glisse Bernard Marandat, alors que l’adjointe communiste Audrey Garino s’apprête à prendre la parole sur une délibération prévoyant le financement de plusieurs associations de solidarité. Le maire de Marseille, lui demande des  excuses immédiates, en demandant aux autres présidents de groupe de s’y associer. Au nom du groupe LR, Catherine Pila le suit.

En revanche, l’élu RN maugrée. Il finit par lâcher des excuses en direction d’Audrey Garino, “mais pas envers son parti”. Le vieux routier de l’extrême-droite fait référence au soutien du PCF au parti frère soviétique, au temps de Lénine puis de Staline dont la politique de déportation au goulag a fait des millions de victimes. L’élue chargée des affaires sociales se dit prête à porter plainte “après en avoir discuté avec mes camarades communistes”.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    Vieux débris restés bloqués dans les années 60 jouant à la (mauvaise) cours d’école dans une assemblée institutionnelle.
    Que c’est médiocre.

    Signaler
  2. Dark Vador Dark Vador

    Merci @Electeur du 8eme de ce rafraîchissement (si j’ose dire) de mémoire. Cet article ne s’était pas imprimé dans ma mémoire de lecteur de Libé ☺

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire