Légionelle : l’État accorde un nouveau délai pour protéger les logements d’Air Bel

Filtres
Bref
le 23 Oct 2018
0

7 pour Unicil, 11 pour la Logirem et 1 pour Erilia. Les trois bailleurs sociaux d’Air Bel n’ont plus que quelques logements où installer des protections contre la légionelle, trois mois après l’arrêté préfectoral constatant une “urgence sanitaire” liée à cette bactérie présente dans le réseau d’eau chaude. Comme le rapporte La Marseillaise, un nouvel arrêté leur accorde un délai supplémentaire, jusqu’au 30 novembre, pour équiper les pommeaux de douche et robinets de ces derniers appartements. Certains locataires étaient tout simplement absents, mais une procédure judiciaire a été lancée par les bailleurs pour forcer les récalcitrants à accueillir les entreprises chargées d’appliquer cette mesure.

Depuis septembre 2017 et la mort d’un résident des suite d’une légionellose, cette immense cité du 11e arrondissement vit au rythme des analyses et des traitements au chlore de l’eau. Des associations de locataires ont obtenu du tribunal que soit menée une expertise indépendante sur la qualité de l’eau distribuée, en attendant sa rénovation complète.

Source : La Marseillaise
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire