500 élèves marseillais de CP et CE1 apprennent la lecture par le jeu vidéo

VU SUR LE WEB
Bref
Jean-Marie Leforestier
11 Jan 2018 0

Une tablette plutôt qu’un manuel. L’école Cadenat (3e arrondissement) expérimente un dispositif d’apprentissage de la lecture par le jeu vidéo, rapporte l’AFP. « On délègue à la tablette la tâche la plus ‘bête’ et la plus répétitive », l’automatisation de la lecture par l’apprentissage des correspondances entre les sons (« phonèmes ») et les lettres (« graphèmes ») », explique Johannes Ziegler, chercheur à Aix-Marseille université qui a adapté ce concept finlandais.

Le dispositif est testé par 500 enfants, dans 35 classes de CP et CE1 de l’éducation prioritaire à Marseille. « Enfants et enseignants peuvent se l’approprier facilement », se réjouit Magali Romain, enseignante en CP à l’école Cadenat. Une version téléchargeable du jeu est disponible à destination des parents pour répéter les exercices à la maison.

0
commentaires
Source : AFP

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire