Le projet de « salle de shoot » marseillaise relancé à côté de l’hôpital de la Conception

addiction
Bref
Axel Lambert
5 Juin 2019 0

Une première « salle de shoot » marseillaise pourrait voir le jour à côté de la Conception (5e), rapporte La Provence. Les porteurs du projet relancé en 2016, ont trouvé un bâtiment convenable appartenant à l’AP-HM à l’angle des rues Saint-Pierre et Crillon. L’association ASUD accompagnant les toxicomanes serait la gestionnaire du lieu « créé pour sauver des vies« , selon la médecin Béatrice Stambul. La salle qui doit ouvrir en 2020, doit encore recevoir l’aval du ministère de la santé.

Expérimentée à Paris et à Strasbourg, la salle de consommation à moindre risque, selon la terminologie officielle, permet aux toxicomanes de s’injecter de façon sécurisée leurs doses de drogue. À Marseille, selon l’estimation d’ASUD, on compte au bas mot 1200 toxicomanes, « une donnée masquant sans doute la réalité du terrain où des milliers de seringues sont retrouvées chaque mois » précise l’association.

Source : La Provence

A la une

La marque, le moustique moqueur et l’éléphant métropolitain
C'est un petit moustique venu déconcentrer la métropole du son strident de la moquerie. C'est un grand éléphant métropolitain prêt à l'écraser avec l'aide...
Municipales à Aix : avec Perrin, Joissains voit surgir un nouvel adversaire de ses rangs
"J’ai 60 balais, c’est mon tour et je suis prêt." Dans la salle de séminaire d’un restaurant de la zone d’activité des Milles, Jean-Marc...
Le McDonald’s de Saint Barthélémy, maillon isolé de la chaîne de fast-food ?
"Yes !". Kamel Guémari, leader syndical du McDonald's de Saint Barthélémy (14e) ne peut contenir sa joie. Ce mercredi 9 octobre, il est assis...
L’adjoint aux écoles de Gardanne mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineures
Ce jeudi en fin de journée, l'adjoint à la réussite scolaire de la Ville de Gardanne, Anthony Pontet (parti de gauche), a été présenté...
Sous les immeubles en péril ou certains chantiers, les eaux souterraines refont surface
Rue Fontaine de Caylus, dans le quartier du Panier, Julie, locataire, emballe ses affaires. “Depuis des mois, le 11 de ma rue a été...
Le squat Saint-Just, un foyer d’accueil comme les autres ?
Depuis plusieurs semaines, le squat Saint-Just, ce bâtiment appartenant au diocèse et occupé depuis décembre 2018, fait l'objet d'un intense combat juridique. Pas seulement...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire