Métropole-département : le premier ministre promet du « sur-mesure »

Tailleur
Bref
Julien Vinzent_
20 Oct 2017 2

« Ce qui a pu prendre forme à Lyon n’est pas forcément reproductible à Marseille ou ailleurs. » En quelques mots, Édouard Philippe a confirmé ce vendredi matin que le gouvernement n’entendait pas imposer une fusion sur le modèle lyonnais entre la métropole Aix-Marseille Provence et le département des Bouches-du-Rhône. Le premier ministre s’exprimait à l’occasion du congrès de l’association des départements de France, réuni au théâtre de la Criée, où il a estimé qu’« il faudra faire du sur-mesure » pour régler l’évolution institutionnelle dans les territoires « où le fait métropolitain est prégnant ».

Début 2017, le précédent gouvernement avait fini par accepter la demande du député PS Patrick Mennucci, soutenu par une majorité à l’Assemblée, d’étudier les conséquences, notamment financières, d’une fusion. Comme beaucoup de rapports de ce type, il n’a pas été remis au Parlement avant la date prévue du 1er septembre 2017… Les deux présidents des exécutifs concernés, Jean-Claude Gaudin pour la métropole et Martine Vassal pour le département, s’étaient montrés hostiles à cette perspective, préférant insister sur la nécessité d’un soutien financier de l’État. Lequel n’a été précisé ce vendredi par Édouard Philippe, malgré les appels insistants du maire de Marseille.

2
commentaires

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. Antoine de Meria Antoine de Meria

    Visiblement le cierge n’était pas assez imposant à la Bonne Mère ce matin !
    Je m’étais promis d’aller à la Vierge pour y déposer une offrande afin que l’Etat mette les mains dans le « pâti » marseillais et règle ces histoires de métropole de département et « tutti quanti » afin d’arrêter ce délire et cette gabegie permanente . Mais visiblement notre élégant Premier Ministre ne souhaite pas s’en occuper. Courage fuyons !. Ils parlent bien ces « macronistes  » mais bon pas grand chose derrière pour mettre de l’ordre. D’ailleurs le concept avancé de  » sur mesure » est assez étonnant. Serions nous la Nouvelle Calédonie , St Pierre et Miquelon ?. En tout cas , cela pue l’arrangement politicien à plein nez.
    Pour des gens qui veulent faire de la politique autrement, cela est quand même surprenant.
    Gaudin a encore fait le mendiant auprès de l’Etat sans se poser de questions sur la qualité de sa gestion . Mais comme c’est jamais lui , il est tranquille.
    Donc si j’ai bien compris , nous sommes partis encore pour des années avec la mère VASSAL ,le plus que has been GAUDIN et le légendaire MUSELIER. Nous avons de la chance , avoir dans le même épisode cette triplette . Vè !,manque plus que MIRON pour faire le quatrième.
    Oh Bonne Mère ! , tu nous a fait gagner la Coupe d’Europe de ballon , fait en sorte de nous débarrasser de cette bande d’incompétents.
    L’on ne sait jamais, si cela pouvais marcher

    Signaler
  2. LaPlaine _ LaPlaine _

    Au plus haut de l’Etat, jamais personne n’a pris le risque de mettre la main dans le marigot marseillais. La justice est « déléguée » pour de temps en temps prendre un alligator ou un ragondin dans cet élément liquide un peu nauséabond. Il est clair que le gouvernement actuel, pas plus que les autres, n’y mettra un petit doigt au-delà du discours bienveillant sur cette « colonie » (effectivement l’image est juste). Le manque de dignité de Gaudin qui quémande sans cesse, n’a d’égal que sa veulerie et sa perversité politique.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire