Le parquet de Marseille classe la plainte sur les essais cliniques de Didier Raoult

Classé
Bref
le 20 Nov 2020
7

Didier Raoult ne sera pas inquiété pour les essais cliniques de son protocole contre le Covid-19 menés à la Timone. “Après analyse des magistrats du pôle de santé publique”, les infractions dénoncées par un confrère infectiologue ne sont “pas suffisamment constituées”, a indiqué le parquet de Marseille à La Provence. Le signalement affirmait notamment que des patients auraient reçu le traitement associant l’hydroxychloroquine et l’azithromycine sans bénéficier d’un consentement libre et éclairé, comme le veut la loi.

Comme l’a révélé Le Parisien, le directeur de l’IHU Méditerranée infection passera cependant devant la chambre disciplinaire de l’ordre régional des médecins dans une autre procédure, visant cette fois-ci des manquements à la déontologie liés à ses prises de parole médiatiques.

Alors qu’il n’était pour sa part pas entré sur le terrain judiciaire, Didier Raoult a récemment déposé une série de plaintes contre des confrères mais aussi contre l’Agence nationale de sécurité de médicament (ANSM), pour mise en danger d’autrui et prise illégale d’intérêts. Cette autorité a refusé le 21 octobre d’autoriser temporairement son traitement. Didier Raoult tente également d’obtenir gain de cause sur le fond avec un recours au Conseil d’État.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. demidi.aminuit demidi.aminuit

    Et d’une….

    Signaler
  2. Olivier.h Olivier.h

    C’est pagnolesque, cette affaire de pouvoir-contre-pouvoir!

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      On ne peut compter que sur les vieux pour rentrer dans le lard de ces « institutions » qui verrouillent leur tour d’ivoire « comme des blaireaux dans leur terrier ». Mais bon, commence à fatiguer quand même.

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Et pendant ce temps nos amis américains, chinois et peut-être russes semblent trouver

    Signaler
  4. reuze reuze

    Infractions insuffisamment constituées? Il leur faut quoi, aux magistrats du pôle de santé publique?
    Raoult a mené un essai clinique grandeur nature, sans avoir d’autorisation du comité d’éthique, sans déclaration de l’essai, sans information des patients. Et sans aucun élément de la rigueur méthodologique qui permet de garantir aux patients qui participent à un essai clinique que les résultats seront au moins exploitables, et que s’il y a des effets délétères ça n’aura pas été complètement en vain.
    Je suis révolté. J’espère que l’ordre des médecins prononcera sa radiation pour charlatanisme, c’est tout ce qu’il mérite.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Ils sont un paquet à se foutre de l’éthique et à avoir programmé une descente à l’IHU dès la moindre alerte. Encore un peu de temps et nous connaitrons les véritables responsables de cette hécatombe.

      Signaler
  5. RML RML

    Tiens c’est intéressant, j ignorais que Raoult avait aussi collé des procès au cul. C est bizarre les grands médias n’en parlent pas de ceux là

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire