Le nouveau schéma d’aménagement de la région passe mal chez les agriculteurs

Labour
Bref
Violette Artaud
18 Avr 2019 0

C’est un document qui ne plaît pas dans les champs. Le nouveau schéma d’aménagement de la région, présenté lors de l’Assemblée générale de la fédération régionale des syndicats d’exploitants agricole, n’a pas reçu l’adhésion de ces derniers. En cause notamment, l’insuffisance de la préservation des espaces naturels, forestiers et agricoles. Les objectifs « manquent d’ambition, estime Jean-Louis Canto de la commission foncière de la FRSEA. Baisser de 50 % le rythme de la consommation d’espaces agricoles d’ici 2030, ça n’est pas suffisant. »

Les agriculteurs dénoncent également l’importante mobilisation de terres pour l’installation de panneaux photovoltaïques. « Il aurait fallu que vous soyez un peu plus présents depuis le début de la concertation », leur a répondu la vice-présidente de la région en charge de la ruralité et du pastoralisme, Éliane Barreille, qui a rappelé travailler depuis deux ans sur le document.

Source : La Marseillaise

A la une

La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...
Au sein de la gauche marseillaise, l’union, mais chacun à son rythme
Un "Mouvement sans précédent". Jeudi matin paraissait dans Libération un appel au "rassemblement inédit" pour les municipales à Marseille. Comme une impression de déjà-vu après...
Au tribunal, le squat Saint-Just tente d’obtenir un nouveau sursis
Est-ce le début de la fin pour le squat du 59 avenue de Saint-Just ? Après plusieurs reports, la première audience en vue de...
Le Cabaret aléatoire et Anaïs Bourdet travaillent ensemble à un monde de la nuit plus sûr
Le 23 juin dernier, la Marseillaise Anaïs Bourdet annonçait mettre fin à un projet qu'elle portait à bout de bras depuis 2012 : son...
Le Rex, l’immeuble d’Istres où le parquet financier cherche « une association de malfaiteurs »
C'est un immeuble moderne, comme les villes en produisent à la pelle, au coin de boulevards passants d'Istres. À une grosse centaine de mètres...
Faute de pouvoir encadrer les sportifs, la Ville démonte des équipements du stade Vallier
La ville de Marseille a une politique sportive paradoxale. D'un côté, elle organise "le tremplin sport" qui donne la possibilité à des enfants d'expérimenter...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire