Le groupe des dissidents FN marseillais se disloque

Scission
Bref
Julien Vinzent
13 novembre 2017 0

La dispersion des ex adjoints FN de Stéphane Ravier se poursuit. Antoine Maggio et Marie Mustachia, qui avaient cofondé le groupe « Marseille d’abord » en décembre 2016 aux côtés de trois autres conseillers municipaux frontistes dissidents, annoncent ce lundi qu’ils siégeront désormais en tant que non-inscrits. Ce qui équivaut à la dissolution du groupe puisqu’il faut cinq élus minimum pour en constituer un. « C’était un échappatoire quand on a quitté le Front mais ça ne pouvait pas durer ad vitam aeternam. Nous avions des divergences trop prononcées. Il n’y a qu’à regarder la présidentielle : j’ai voté Macron quand d’autres ont voté Le Pen », résume Antoine Maggio.

Dans un communiqué, les deux élus rappellent le caractère « technique » du groupe, regrettent chez leurs compagnons « des idées et postures (…) encore trop proches d’une droite extrême » quand eux affichent leur « soutien à l’action présidentielle ». Et leur disponibilité pour prendre part à une recomposition politique ?

0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire