Le député Mohamed Laqhila demande la dissolution de l’UD CGT 13

Rouge
Bref
le 28 Mar 2019
9

« Je vais écrire au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur pour dire que face à des violences de la sorte, quand une association se comporte ainsi, il faut la dissoudre« . La phrase est glissée à La Marseillaise par le député Modem d’Aix Mohamed Laqhila, qui demande donc la dissolution de l’union départementale de la CGT des Bouches-du-Rhône. Le parlementaire fait référence à l’action de militants du syndicat, lundi, pour empêcher la tenue d’une réunion citoyenne organisée par LREM à Gardanne. Les instances locales du parti avaient lundi dénoncé d' »inacceptables violences ». Toujours selon le quotidien, Bertrand Mas-Fraissinet, référent LREM, annonce qu’il s’apprête à déposer plainte contre X pour les mêmes faits.

La CGT a d’ores et déjà réagi par communiqué au propos de Mohamed Laqhila. « Cet élu de la nation semble avoir été choqué par le fait que des travailleurs, des retraités, des chômeurs soient venus manifester leur volonté de ne plus subir, de ne pas se laisser broyer par la machine capitaliste », s’indigne le syndicat qui promet, sans surprise, de « continuer le combat ».

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le pouvoir macroniste s’est employé, depuis près de deux ans, à ignorer et contourner les corps intermédiaires. Il a magnifiquement réussi son coup : cette fine stratégie a abouti au mouvement des « gilets jaunes », incontrôlable et auquel le gouvernement ne sait pas comment répondre. Et pour cause : quand on n’a pas d’interlocuteur, on ne peut pas dialoguer.

    Je constate que certains éminents représentants du macronisme s’obstinent dans cette voie : accélérons vers le mur, sans oublier de klaxonner.

    Il faut souvent des mois pour obtenir la dissolution de mouvements séditieux d’extrême-droite ou d’extrême-islamisme. En revanche, la réaction à l’encontre des empêcheurs de tourner en rond de la CGT est impressionnante de rapidité – et de disproportion.

    Signaler
  2. Germanicus33 Germanicus33

    Pour qui se prend cet olibrius imbu de sa personne ? Le masque est tombé !
    Tout élu se doit d’affronter les problèmes qui se posent aux personnes et organisations avec dignité et recevoir une délégation de la CGT 13 avec bienveillance.
    Discuter avec la CGT est quand même plus facile qu’avec des Gilets jaunes irresponsables.
    En tournant le dos à la population avec mépris, il nuit à la LREM , à se demander s’il est intelligent.

    Signaler
  3. patrick patrick

    il faut envoyer l’armée m laqhila, votre boss sera d’accord

    Signaler
  4. Germanicus33 Germanicus33

    Pas étonnant quand on sait que ce notable est apparenté à la famille d’armateurs Fabre-Fraissinet dont le domaine de Luminy a été confisqué à la Libération…
    Il défend tout naturellement les intérêts des grandes familles…

    Signaler
    • Germanicus33 Germanicus33

      Il s’agit de Bertrand Mas-Fraissinet.

      Signaler
    • julijo julijo

      apparenté ??? ce serait un souci de consanguinité ???
      Ce n’est pas la première réaction particulièrement idiote de ce député « modem »…il en a dit d’autres.

      Je me demande pourquoi ces députés sont « lâchés » comme ça..personne ne leur explique comment s’exprimer, discuter, débattre ou convaincre…et dire moins d’idioties.
      Remarquez, depuis, c’est à ça qu’on les reconnait…les députés lrem et modem…..

      Signaler
  5. saveria555 saveria555

    Peux t on dissoudre Mr Laqhila dans sa bêtise?

    Signaler
  6. David David

    Incontestablement ce député mérite sa place chez La République En Miettes. Le dernier a l’avoir fait s’appelait Petain. Un grand démocrate, assurément…. No comment.

    Signaler
  7. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Bien que la revendication de la création d’emploi dans la production d’énergie alternative serait plus pertinent que la défense de l’emploi dans une centrale à charbon, je propose cependant la dissolution de LREM dans le suffrage universel révocatoire tant au niveau présidentiel que parlementaire.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire