Le député Lambert et le RN demandent la destitution du maire d’Allauch après ses menaces

Réaction
Bref
le 10 Avr 2019
1

Après l’annonce par La Marseillaise des menaces et insultes du maire d’Allauch contre un de ses journalistes, des élus se tournent vers l’État. Le député de la circonscription François-Michel Lambert (UDE) a écrit au Premier ministre pour qu’il invite Roland Povinelli à s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés. « M. Povinelli a franchi une étape supplémentaire et largement dépassé les limites », estime-t-il dans le courrier. Cette procédure prévue par le code général des collectivités peut aboutir à une suspension voire une révocation de ses fonctions de maire.

Une option que défend le Rassemblement national, qui compte deux élus au conseil municipal. Il rappelle dans un communiqué les mises en examen qui pèsent sur le maire (lire notre article) ainsi que ses insultes envers les gilets jaunes manifestant dans sa commune. Le parti est concerné par un des articles de La Marseillaise, selon laquelle Roland Povinelli aurait tenté d’acheter certains de ses candidats aux municipales. Pour sa part, le parti communiste considère que cette affaire « est désormais du ressort de la justice ».

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. petitvelo petitvelo

    Mais le procureur et la justice ne sont-ils pas débordés ? Et puis pour LREM, c’est l’adversaire rêvé avec son autre meilleur adversaire, le RN … on peut au plus espérer une petite suspension d’un mois.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire