La Ville inflige une amende de 4288 euros à Emmaüs Pointe-Rouge pour affichage incivique

Cadeau
Bref
le 4 Déc 2019
16

4288 euros. C’est la somme que va devoir verser à la mairie de Marseille Emmaüs Pointe-Rouge pour « affichage incivique et irrégulier », fait savoir l’association sur les réseaux sociaux. Dans une lettre signée par l’adjointe aux emplacements publics, Marie-Louise Lota, la Ville précise le nombre d’affiches, 279 et leur contenu, l’annonce des États généraux de Marseille. Fin juin, l’association organisait en effet avec une soixantaine d’autres structures deux jours d’échanges autour des urgences sociales de la ville.

Une communication qui constitue une « infraction à la réglementation sur la publicité », note l’élue qui ne manque pas de rappeler que « l’affichage sauvage sur des équipements publics est interdit ». « Merci pour le cadeau de Noël », ironise pour sa part Emmaüs Pointe-Rouge sur son compte Facebook.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Remarquable. Enfin un peu de rigueur dans cette ville où tout le monde a oublié de respecter et faire respecter la moindre règle. Il faut tout de même se féliciter de cette prise de conscience tardive de la majorité nullicipale, après tant d’années de laisser-faire.

    Evidemment, le fait que cette rigueur nouvelle touche une association caritative plutôt pas dans la ligne politique de la mairie, et non l’affichage sauvage d’une marque commerciale ou d’un élu de la majorité, est purement dû au hasard. Et au discernement parfait qui caractérise toutes les décisions prises par la nullicipalité depuis déjà un moment…

    Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Emmaüs Pointe Rouge
    3 h ·

    Une raison de plus pour soutenir notre vente … 4285€ , c’est l’amende reçue de la part de la Mairie de Marseille ce jour pour « affichage incivique et irrégulier »… Merci pour le cadeau de Noël !

    Quand je pense aux élections avec ces affiches dans tout les sens…!
    Plus largement je pense que durant les quelques mois qui vont précéder et suivre les élections municipales, cela va être le grand n’importe quoi. Le bateau coule. L’obscurité gagne. Terrible fin de règne. Faut limiter les mandats…Non?

    Signaler
  3. Sébastien NINON Sébastien NINON

    Le même sort sera t’il réservé à tous les partis politiques qui afficheront partout leur affiche pour les prochaines échéances municipales ?
    L’arroseur sera à son tour arrosé ??!!

    Signaler
  4. Germanicus33 Germanicus33

    A la fois mesquin et injuste alors que les affiches de Vassal et Boyer nous imposent leur photo partout…
    La charité et la mairie çà fait deux.
    Emmaüs Pointe Rouge fait un travail utile ce qui n’est pas le cas de la mairie !

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Un abus de pouvoir révoltant, parfaitement discriminatoire et d’un cynisme consommé venant de cette municipalité qui achève de me dégoûter. Il doit bien exister un moyen de contester cette amende, il faut refuser de payer.

      Signaler
    • petitvelo petitvelo

      Il est vrai que voir la tête d’un élu tous les matins au petit déjeuner car il a acheté l’espace publicitaire des étuis à baguette c’est légal,

      Signaler
  5. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Il s’agit bien d’une décision indigne, ignoble et scandaleuse compte tenu des affiches Vassal, Gilles et compagnie que l’on voie fleurir partout en ville et des affiches Royer Perreault, Teissier, plus spécialement dans le 9 ème depuis ce printemps.Cette amende décidée par la municipalité constitue un abus des pouvoirs de police du Maire qui manque à son devoir de neutralité dans cette fonctionlà et qui agit ici de façon sectaire.

    Gaudin-Vassal ou Ubu-Roi !

    Bien sur le chef de service « compétent » de la mairie se garde bien d’envoyer ses agent compter et photographier ces affiches là.

    Signaler
  6. Regard Neutre Regard Neutre

    Les enseignes temporaires ou affichettes sur le domaine public routier annonçant spectacles de cirque, courses cyclistes ou pédestre,vide greniers et autres sont généralement tolérées, en zone urbaine, par les gestionnaires de voirie qui, il faut le préciser, ne verbalisent pratiquement jamais,mais rappelle administrativement et gentiment aux occupants de bien vouloir purger les lieux dès la manifestation terminée.La police de la conservation du domaine public comme on peut facilement le constater dans les Bouches- du- Rhône en général et à Marseille en particulier ne s’opère quasiment jamais,le recouvrement des frais d’enlèvement reste des opérations rarissimes.Quelle mouche a donc piqué ces deux agents de l’espace public, qui ont fait montre d’une ardeur aussi démesurée que soutenue, pour dresser les six procès-verbaux, en plein mois de juin, pour 279 affiches portant les activités d’Emmaüs? Alors que Marseille est salie depuis des lustres par des milliers de tags multicolores,polluant murs de soutènement, ouvrages
    d’art,d’édifices publics,dont on ne cherche jamais les coupables et qui restent toujours impunis, une élue s’illustre en s’attaquant bille en tête , à une association reconnue d’utilité publique,qui panse quotidiennement les plaies sociales et apaise le désarroi des plus démunis.On pourrait rire de cette zélatrice municipale,mais le montant du coût du recouvrement annoncé par la ville pour l’enlèvement d’autorité des affiches,fait pleurer de désespoir.

    Signaler
  7. AGNES MEDJAD AGNES MEDJAD

    Ce n’est pas la ville qui inflige une punition à l’asoociation Emmaüs, mais bien ceux
    à la municipalité qui craignent que les habitants de Mareille, reprennent le pouvoir qui leur appartient de bon droit…Alors les élus actuels montrent, les dents, montrent « qui est le chef » … mais j’en suis persuadée, plus pour longtemps!

    Signaler
  8. Marcel Dalaise Marcel Dalaise

    C’est vrai, la loi doit être appliquée. Pour tous ! Dans cette ville où on côtoie les décharges sauvages, les Tags et graffs qui bavent, les poubelles de trie qui débordent, les bateaux de croisière qui polluent … Il fallait mieux s’en prendre aux pauvres.
    Et quoi de mieux que de se cacher derrière la loi pour le faire. Quel acte méprisable.

    Signaler
  9. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Ce samedi a lieu la grande vente de Noël d’Emmaüs Pointe-Rouge. On aurait préféré que son produit vienne en aide à ceux qui en ont le plus besoin plutôt qu’aux finances de la Ville, gérées avec la rigueur que la CRC a récemment saluée… : http://www.emmaus-pointerouge.com/uploaded/noel-4-affiches-4.jpg

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Quel est l’imbécile d’élu ou de directeur qui se cache derrière le terme de ‘ la ville’?

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Il s’agit de Marie-Louise LOTA, adjointe déléguée aux emplacements publics. Elle était passée relativement inaperçue jusqu’ici, mais il n’est jamais trop tard pour se distinguer…

      Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Effectivement Lota peut intégrer le club des nuls avec Casanova entre autres.

    Signaler
  12. leravidemilo leravidemilo

    Oui, Lota Marie Louise, un nom à bien noter, et qui rejoint le club des nuls dangereux, des nuisibles, où elle a vraiment toute sa place parmi les innombrables Vassal, Casanova, Chénoz bien sur, et autres Miron, Caradec et consorts…
    Oui, une décision scandaleuse, inepte, scélérate, ignoble… Là c’est vraiment à gerber. L’effondrement éthique est vraiment total et les derniers mois de mandat de cette bande de voyous s’annoncent nauséeux à gusto.
    Ils sous estiment visiblement qui plus est la saturation et la nausée des gens face à l’envahissement publicitaire qu’ils ont organisé sur la ville, en faisant cela sous le motif d’une « infraction à la règlementation sur la publicité ». Ils vont finir par susciter des réactions virulentes contre leurs amis et donneurs d’ordres (ça, c’est juste u cas où elle voudrait se reconvertir chez ducaux, quand on aura réussi à les virer).

    Signaler
  13. leravidemilo leravidemilo

    Comment on a dit déjà? Lota hein, c’est bien ça? Oui c’est ça, Lota Marie Louise, oui
    parfaitement Marie Louise Lota, oui c’est ça. Marie Louise Lota, c’est noté. (faite pas attention, ça c’est juste pour les moteurs de recherche et la publicité de cette décision.
    Il faut bien que quelqu’un s’y colle hein!).

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire