La Ville de Marseille rêve d’une maison de la biodiversité dans la bastide Montgolfier

Idée
Bref
le 5 Août 2019
7

Sans vocation depuis des décennies, la bastide Montgolfier pourrait enfin avoir trouvé une nouvelle voie. Sise dans le parc de la Tour des pins, dans le 14e arrondissement, l’imposante bâtisse, jadis propriété des frères Montgolfier, a été rénovée entre 2015 et 2016. La Ville de Marseille et la Soleam réfléchissent désormais à lui donner pour projet de devenir une « Villa Médicis scientifique sur la biodiversité », explique à La Provence l’adjointe déléguée aux espaces verts, Monique Cordier.

Au rez-de-chaussée, un espace muséal serait consacré aux bastides marseillaises tandis que les étages proposeraient des espaces et hébergements pour l’activité scientifique. « On y accueillerait des écoliers en classe verte, comme des étudiants, spécialistes de la biodiversité », détaille Monique Cordier. Les dépendances du bâtiment deviendraient des laboratoires. Si elle évoque le maintien des activités de la ferme pédagogique qui occupe actuellement le parc « avec un verger et un potager », la question du maintien de l’élevage de chèvres et de la production de fromages et yahourts n’est pas évoquée par l’élue, souligne La Provence.

Le projet a pour l’heure déjà obtenu l’accord de la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) et du ministère de l’Environnement. Reste à passer l’étape d’un vote en conseil municipal, avant de lancer des travaux qui pourraient s’étaler sur six ans.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Très bonne initiative de Monique CORDIER , car de plus Marseille est un terrain privilégié, voire favorable pour la biodiversité.
    Biodiversité : Terme qui désigne la diversité du monde vivant à tous les niveaux.
    Ainsi la diversité du monde vivant à la plage du Prophète pourra être observée « In situe » et plus particulièrement concernant les bactéries , de même que la genèse des tiques en milieu urbain et notamment dans le 3° arrondissement, la relation entre saleté et évolution de la famille des muridés ( alias le Gàri) à Marseille. Cette liste n’est pas limitative , on pourrait aussi ajouter les déchèteries sauvages , l’influence de la pollution sur les organismes vivants , etc.
    Le champ d’action est vaste et varié et devrait du fait que les autorités locales ont décidé d’une politique de « laissez faire » pour ne pas contrarier la Nature , donner à cet organisme une perspective en années de travail quasi illimitée.

    Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      BRAVO

      Signaler
  2. LN LN

    La Bastide est entourée d’un immense parc de plus de 10 hectares.
    Je m’inquiète de savoir à combien de requins mafieux immobiliers la mère Cordier est-elle prête à céder ? (Elle ou sa clique…)
    On la voit bien venir la « diversité », non ?

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    « Des travaux qui pourraient s’étaler sur six ans » ? Bref, il s’agit surtout de faire des effets d’annonce à la veille des municipales, et une nouvelle fois de vendre du rêve après presque six ans d’inaction…

    Comme en 2014, où les mensonges habillés en promesses se sont abattus sur la ville à l’instar d’un nuage de criquets.

    Signaler
    • lilicub lilicub

      Tiens voilà notre rabat-joie du 8e démolissant un projet de réaffectation avant d’en connaitre précisément tenants et aboutissants.. Mais la statut de la sainte Mme Payan au centre du parc Montgolfier pourrait réjouir tout le monde. Elle pourrait avoir aussi pour effet de faire fuir les mafias immobilières avec l’aide du chien saucisse.

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    À titre de curiosité j’ai cherché un projet cousin de la mère Cordier.
    Cela existe, au Québec, réalisation du projet, deux ans et visiblement une qualité de réalisation remarquable comme savent le faire les Nord américains.
    Et à cet instant me revient la chanson de Sardou le vieux, aujourd’hui peut être ou alors demain.
    Une véritable ville de rigolos

    Signaler
  5. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Encore un pognon de dingue qui va être dépensé Le logement indigne, les écoles dont le toit fuit (notamment), les transports en commun qui ont un siècle de retard, les impôts de plus en plus plus chers sauf la taxe foncière, ,les pistes cyclables,l’APHM … voilà les priorités pour Marseille, qui devraient pouvoir rassembler la gauche.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire