La vente de cinq restaurants McDonald’s autorisée par la justice

Addition
Bref
Julien Vinzent_
29 Nov 2018 0

Le tribunal de grande instance de Marseille a validé la vente de cinq McDonald’s appartenant à Jean-Pierre Brochiero, qui était contestée par les salariés. Ceux-ci voyaient la vente de ces cinq établissements et du restaurant de Saint-Barthélémy comme un moyen d’éviter d’assumer un plan social.

Consulté par l’AFP, le jugement estime que le comité d’entreprise et son avocat “procèdent par voie d’allégations non étayées, soutenant la thèse d’une fraude sans en démontrer la réalité”. L’avocat des salariés n’a pas exclu de faire appel de ce jugement.

Un autre franchisé, Mohamed Abbassi (lire son portrait) devient donc propriétaire des cinq premiers restaurants. Le sort de l’établissement de Saint-Barthélémy est en revanche toujours en suspens. Le projet initial de transformation en fast-food asiatique halal a été annulé précédemment par le tribunal. “Nous allons continuer à travailler en espérant que la raison l’emportera et que le maintien de l’emploi puisse être assuré”, a expliqué à l’AFP Jean-Pierre Brochiero.

Source : AFP

A la une

Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...
Drame de la rue d’Aubagne : comment la justice a avancé en six mois
Les trois juges travaillent dans la discrétion, patiemment. Ils recueillent un par un les éléments qui, dans plusieurs années, permettront à un procès de...
Enquête judiciaire sur les effondrements de la rue d’Aubagne : le rapport qui accuse
Il est une des pièces-clefs du dossier de Matthieu Grand, le juge d'instruction chargé de l'affaire de la rue d'Aubagne, avec ses deux collègues...
Un projet de décret met à mal la protection de la Sainte-Victoire et de la Nerthe
C'est un petit changement qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le paysage des Bouches-du-Rhône et en premier lieu sur ses sites classés. Le...
Urbanisme : la métropole devra mettre du social dans son plan
La victoire se joue parfois dans les détails. La vice-présidente chargée de l'urbanisme, Laure-Agnès Caradec se réjouit d'un avis favorable "rendu à l'unanimité" des...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire