La sénatrice Sophie Joissains ne souhaite pas que Martine Vassal cumule mairie et métropole

Position
Bref
le 27 Nov 2019
7

Elle a choisi le matin de la commission nationale d’investiture Les Républicains, parti dont elle n’est pas membre, pour mettre son grain de sel. Sophie Joissains, sénatrice UDI, adjointe et fille de la maire d’Aix-en-Provence, se prononce contre le cumul des mandats de maire et de président de la métropole. Elle condamne ainsi la volonté de Martine Vassal d’occuper les deux postes quand Bruno Gilles se présente pour être « maire à plein temps ».

« Ayant été élue sur une liste LR/UDI, je souhaite pour le bien du territoire, de tout le territoire, que Martine et Bruno puissent ensemble se porter candidat chacun sur un mandat plein et entier », écrit-elle dans un texte transmis à Marsactu et que nous reproduisons ci-dessous. Elle précise : « Des intérêts communs importants unissent la ville de Marseille et la métropole mais ils sont loin de se superposer et la concentration des pouvoirs ne pourrait que nuire à l’intérêt général. »

De son côté, Martine Vassal avait publié dans le JDD une tribune dans laquelle une centaine de maires lui apportait son soutien.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Elle souhaite vraisemblablement ce poste comme elle a négocié son fauteuil de sénateur avec maman auprès de Gaudin. Les chats ne font pas des chiens

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    La sénatrice aixoise n’a pas été entendue, et visiblement l’idée qu’il faille un maire à plein temps à Marseille ne préoccupe pas grand monde à la commission d’investiture LR.

    Exceptionnellement, je rejoins Sophie Joissains quand elle écrit que les intérêts de Marseille et ceux de la métropole ne se superposent pas totalement. Mais elle est l’une des seules à pouvoir se permettre de le dire : la plupart des maires de la métropole se souviennent certainement du montant des subventions que la présidente du Conseil départemental a bien voulu leur octroyer…

    Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Oui, ce sont là souvenirs plein de fraicheur! Pour la suite… «  »Pourvou que ça doure » comme disait notre impératrice!

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Sauf que Marseille aurait besoin de ‘une certaine solidarité ou bien de rééquilibrage avec ses riches voisines.

    Signaler
  4. leravidemilo leravidemilo

    Oui, elle a tout à fait raison de le dire, et je m’étonne même qu’elle soit si seule à le dire. D’une part les intérêts de Marseille et de la métropole ne se superposent pas, c’est rien de le dire (!) et sont souvent contradictoires et parfois même opposés; il s’agit d’un enjeu fondamental qui a conduit à l’improbable «  »construction » » de cette métropole par la tout aussi improbable équipe Hollande/Valls/Débranchue/Gaudin, en fait son imposition à la très grande majorité des autres communes (ce qui ne manquera pas de se payer, cher, et longtemps). D’autre part, faut il l’argumenter (?), la concentration des pouvoirs est toujours, et en général, nuisible à la démocratie et à l’expression des désaccords permettant l’élaboration de compromis constructifs.
    Les concernés le savent bien, et il est permis de s’étonner de leur silence.
    D’autant qu’ils étaient plus nombreux à soutenir la candidature de Vassal si j’ai bien compris, dans l’appel paru dans le J.D.D (je n’ai pas la liste des coupables et ne vais pas m’abonner pour ce faire à cette feuille!) Ces élus, motivés par leur souhait de raser les murs et de passer à travers les gouttes, ont fait un pari bien dangereux vis à vis de leurs propres électeurs, ont témoigné d’entrée de leur vassalisation, et le payerons d’une façon ou d’une autre (voire de plusieurs…).
    La solidarité, ça ne s’impose jamais par le haut (de l’Elysée, de Matignon ou de la métropole); ça se construit. A défaut le prix à payer est toujours lourd.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Solidarité dites vous ?. Regardez la typologie des maires (qui sont la base paraît-il) concernant l’implantation des logements sociaux.

    Signaler
  6. christiane juif christiane juif

    Bonjour
    Marseille a besoin d un maire à temps plein avec tout les chantiers qui seront à gérer
    la Métropole c est autre chose , chacun son domaine tout en se parlant

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire