La reconstruction du mur entre La Cravache et le nouveau parc Sévigné divise

Mur du désaccord
Bref
le 22 Jan 2021
4

Entre les habitants de La Cravache et ceux du nouveau parc Sévigné, il y a de l’eau dans le gaz. Les travaux pour reconstruire le mur qui sépare les deux résidences, effondré depuis une dizaine d’années, devraient commencer dans les prochains jours révèle La Provence. Jusqu’ici, l’absence de mur entre les deux résidences permettaient aux habitants de La Cravache d’éviter le boulevard Michelet pour amener et aller chercher les enfants à l’école. Elle permettait de palier la fermeture de la copropriété de Coin-Joli où se situe l’école dont dépendent les enfants de La Cravache.

Certains ne sont pas spécialement contre la construction de ce mur, mais réclament, comme ce père de famille habitant à La Cravache, “un petit portillon qui soit ouvert le matin et fermé le soir.” L’objectif étant de permettre aux personnes, et notamment aux enfants, qui empruntent ce passage quotidiennement de pouvoir continuer de le faire. Le maire de secteur, Lionel Royer-Perreaut, penche aussi pour une médiation avec les deux syndics de copropriété. “Chacun devra faire un petit effort“, commente-t-il.

Pour le syndic du parc Sévigné, pas question de construire un portillon. “D’un point de vue financier et juridique, ce n’est pas concevable, ce n’est pas ce qui a été voté en 2019“, assène Nicolas Mezzadri, directeur général chez Foncia Capelette.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. LN LN

    LRP ne fait lui aucun effort ni même son travail. Il devrait pourtant faire respecter la voie publique et la liberté de circulation. Ce qui a été toléré à Coin Joli a totalement bouleversé le quartier. C’était pour mettre à distance le Grand St Giniez qui fait de même pour la Cravache… On trouve tjs plus pauvre que soi pour se démarquer…

    Signaler
    • Tarama Tarama

      Tout à fait. Les petits bourgeois du Coin Joli se sont barricadés face aux prolos de Sévigné qui se barricadent des pauvres de la Cravache.
      Le monde rêvé de la droite (qui a encouragé ces phénomènes).

      Signaler
  2. Tarama Tarama

    Chacun sa gueule et les enfants et familles sur des trottoirs de 50 cm de large envahis de voiture.
    Merci Sévigné, merci Coin Joli, vous êtes magnifiques.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Cette ville n’est même plus coupée en deux,elle l’est façon puzzle.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire