La mairie de Marseille prend un arrêté contre la consommation du « gaz hilarant »

Cartouche
Bref
le 28 Août 2020
4

La Ville de Marseille vient de prendre un arrêté municipal interdisant la consommation du protoxyde d’azote sur la voie publique ainsi que sa vente aux mineurs. Également appelée « gaz hilarant », cette substance psychotrope est à la base utilisée pour recharger les bombes à chantilly et stockée dans de petites cartouches argentées. Inhalée après son transfert dans un ballon, elle provoque un effet d’ivresse et peut également endommager le système nerveux. Récemment, Libération constatait que sa consommation semblait s’être développée après le confinement.

Cet arrêté « s’accompagne d’une campagne de sensibilisation sur la nocivité du produit qui
sera lancée dès la rentrée, en lien avec les professionnels au contact des jeunes marseillaises et marseillais », indique par communiqué la mairie qui précise que « ces cartouches métalliques non dégradables ont en outre un impact sur l’environnement, puisqu’elles sont très souvent abandonnées sur la voie publique ».

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    bien vu. il y a une semaine j’ai croisé un chauffeur livreur conduisant avec un sac plastique collé sur son visage… son camarade assis sur le siège du mort était hilare. on vit une époque merveilleuse.

    Signaler
  2. dpdp13 dpdp13

    Bravo !. Bientôt les seringues?

    Signaler
    • jacques jacques

      A part les diabétiques et les drogués je vois pas bien pourquoi on se sert de seringues dans la vie courante et en quoi leur vente de sur ordo gênerait les dits diabétiques. Sauf si on est soit même utilisateur de substances interdites.

      Signaler
  3. Jean Luc Jean Luc

    Cerise sur le gateau, le protoxyde d’azote est un gaz à effet de serre 300 fois plus puissant que le CO2 et contribue également au phénomène de destruction de la couche d’ozone.
    Qu’est ce qu’on se marre!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire