La droite marseillaise se dispute aussi sur le choix des hommages à Jacques Chirac

Plaque
Bref
le 4 Oct 2019
7

Suite au décès de Jacques Chirac, le maire de Marseille a annoncé vouloir trouver le lieu « le plus emblématique pour porter son nom ». Sa famille politique n’a pas perdu de temps, Yves Moraine, le maire des 6e et 8e arrondissements proposant dans la foulée de rebaptiser le rond-point du Prado du nom de l’ancien président de la République. C’était sans compter sur la réaction outrée du candidat aux municipales Bruno Gilles, camarade de parti d’Yves Moraine, mais aujourd’hui dans un camp opposé, puisque ce dernier soutient la candidature de Martine Vassal.

« À force de tourner autour du pot, on termine par proposer un rond-point pour le grand Jacques Chirac ! G.Pompidou a une promenade, de Gaulle une place emblématique, J.F Kennedy une corniche », s’est-il offusqué sur les réseaux sociaux, avant de proposer que ce soit plutôt la deuxième partie de l’avenue du Prado qui soit appelée « l’avenue du Prado Jacques-Chirac ». Interrogé par La Provence, Yves Moraine avance que le rond-point aurait « le grand avantage de ne pas pénaliser les habitants avec un changement d’adresse ». Bruno Gilles rétorque qu’il ne s’agirait que d’allonger le nom actuel. Le sénateur estime que « ça aurait de la gueule. Et en plus, c’est là qu’on fait le défilé de la fête nationale ».

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. julijojulijo

    On pourrait lui trouver une ruelle vers les beaumettes…c’est quand même le premier président de la république a avoir été condamné….

    Signaler
    • skanskan

      Juste mais il pourrait être dérangé par « le bruit et l’odeur »

      Signaler
  2. barbapapabarbapapa

    Pas d’accord, même pour une impasse à 3 numéros, ex président condamné, qui a échappé à de multiples condamnations, a vécu avec d’énormes sommes d’argent liquide pas net, a fait entrer les truands du 92 à la tête de l’Etat… Je veux bien respecter les personnes décédées, mais là avec Chirac, on en fait vraiment trop !

    Signaler
    • Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

      Rien ne presse en effet. Mais dans une ville où le premier adjoint condamné pour fraude fiscale reste en fonction, il ne faut s’étonner de rien. S’il faut élever une statue à Al Capone pour glaner 100 voix, ils le feront, toute honte bue.

      Signaler
  3. gabeloupasfougabeloupasfou

    De là à dire que le président Chirac pouvait être rond au point d’attribuer son nom de cette manière…

    Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Je cherche quel lieu « emblématique » a été retenu pour porter le nom de François Mitterrand à Marseille. Comme il est décédé en 1996, Jean-Claude Gaudin étant maire, je suis certain que ce dernier s’est empressé de vouloir lui rendre cet hommage.

    Mais, curieusement, je ne trouve pas. Y aurait-il deux poids et deux mesures aussi quand il s’agit de célébrer la mémoire des anciens présidents de la République ? Ou n’ai-je pas cherché là où il faut ?

    Signaler
  5. BrallaisseBrallaisse

    Que voulez vous les choix de Gaudin sont connus. Il préfère un Alexis Carel à un feu président ou un Vigouroux (ignore pendant des années).

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire