La « bourde » du médecin Stéphane Burtey, proche soutien d’Yvon Berland

BOURDE
Bref
le 2 Août 2019
8

Selon les informations La Provence, Stéphane Burtey, responsable d’un service de néphrologie au sein de l’hôpital de la Conception (5e) et membre du comité de soutien d’Yvon Berland, a profité de son adresse professionnelle pour envoyer un mail invitant à soutenir le candidat à l’investiture LREM à des centaines de praticiens et d’administratifs de l’AP-HM. Yvon Berland, exerçant lui-même en tant que néphrologue à la Conception, est par ailleurs président, jusqu’à la fin de l’été, d’Aix-Marseille université, où enseigne le professeur Burtey.

Les Hôpitaux de Marseille ont rapidement remarqué le mélange des genres, explique Pierre Pinzelli, secrétaire général de l’AP-HM. Il indique à La Provence avoir « contacté ce médecin qui a immédiatement compris qu’il avait fait quelque chose qui n’était pas autorisé par notre charte ». Stéphane Burtey a par la suite envoyé une lettre d’excuse invoquant son  « enthousiasme » et son « inexpérience dans ce genre d’activité ».

Yvon Berland, en vacances à l’étranger, a réagi à ce qu’il qualifie de « bourde ». « Je n’étais évidemment pas au courant. Je ne comprends même pas pourquoi il a fait ça », commente-il.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    La confusion des mails, c’est la méthode Schiappa-Muselier.
    Cela promet une campagne honnête !

    Signaler
  2. Raymond Dayet Raymond Dayet

    ça commence bien cette histoire! A ce rythme, ils ne vont pas aller loin cette équipe

    Signaler
  3. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Soyez sérieux : un peu de maladresse d’une personne bien intentionnée qui est immédiatement relevée par les deux administrations dont il dépend ! Vous devriez plutôt que cette limpidité des institutions et cette inexpérience de l’auteur de la bourde nous change des magouilles et des dissimulations habituelles !

    Signaler
    • Raymond Dayet Raymond Dayet

      Monsieur Félix,
      Quand c’est vous, c’est une maladresse d’une personne bien intentionnée et quand c’est les autres, c’est des magouilles et dissimulations!! un peu facile non ? D’autant plus que sous prétexte d’être En marche, vous vous faites passés pour des gens neufs et inexpérimentés alors que vous êtres dans la politique depuis des années et des années.

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Mais ni magouille ni dissimulation puisque c’était public et que ses employeurs l’ont rappelé à l’ordre immédiatement publiquement… Qui n’a jamais envoyé un mail personnel depuis son compte professionnel ni utilisé l’annuaire de son entreprise pour une autre raison que professionnelle ?
      Je ne pense pas que ce Pr n’ait jamais fait de politique ni ne soit à LREM qui pour l’instant n’a pas statué sur le soutien à Yvon Berland.

      Signaler
  4. Raymond Dayet Raymond Dayet

    Je ne comprends pas votre argumentation. Cela n’a été public que parce que les gens qui ont reçu le mail ont réagi et se sont plaints. Si la réaction de l’employeur a été exemplaire, c’est de son propre fait et cela n’a rien à voir avec l’auteur de l’envoi. je ne vois pas en quoi la réaction de ceux qui ont reçu le mail et celle de l’employeur qui se sont offusqués de ces pratiques dédouanent son auteur !!

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Vous avez raison. Ce que je veux dire c’est que c’est que c’est une « bourde » : une maladresse sans conséquence. Le Pr Burtey n’a pas piraté l’annuaire de l’Université ni celui de l’APHM pour en faire une utilisation indue en se masquant sous un pseudonyme, il a naïvement utilisé son adresse professionnelle et celles d’un groupe de collègues et de collaborateurs, pour leur adresser un message extra-professionnel… Pas de quoi fouetter un chat.
      De plus tout « mandarin » de l’hôpital et de l’Université qu’il soit, il n’a bénéficié d’aucune complaisance visant à l’exonérer de sa maladresse, il a été rappelé à l’ordre comme tout le monde… Ça nous change des ex-patronnes de bar qui perdent leur voiture de fonction. Non ?

      Signaler
    • barbapapa barbapapa

      @FW ex-patronne de restaurant huppé, tout de même ! Même si l’établissement se nommait le « New York », ce n’était pas un « bar américain » 😉

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire