Interpellations après un carnaval de la Plaine maintenu en pleine pandémie

Masques
Bref
le 21 Mar 2021
37

Plusieurs milliers de personnes étaient réunies ce dimanche à Marseille pour le carnaval indépendant de la Plaine. La manifestation annuelle a déambulé dans le centre de Marseille, sans déclaration préalable en préfecture, comme à l’accoutumée. Après une année blanche, les organisateurs avaient fait le choix de maintenir l’événement, un des appels interrogeant les habitués en ces mots : “De quel bois vous chauffez-vous donc depuis ? N’avez-vous plus de Caramantran à condamner et brûler ?” Cette année, les cibles du carnaval étaient les ministres Roselyne Bachelot et Gérald Darmanin dont les effigies ont été incendiées en fin de défilé. Mais le carnaval a surtout fait parler de lui pour le peu de masques portés (sur la bouche) par les participants et l’absence de respect des gestes barrière.

La préfète  de police elle-même a condamné fermement la tenue de la manifestation festive en pleine pandémie.

La préfecture de police a ensuite un communiqué où elle réaffime sa désapprobation. “L’irresponsabilité, les violences et les dégradations commises par les participants au carnaval de la Plaine sont injustifiables”.

Les forces de l’ordre ont verbalisé plusieurs carnavaliers pour non respect des gestes barrière et procédé à sept interpellations lors de la dispersion du cortège après 19 h. Sur les réseaux, plusieurs responsables politiques ont condamné la manifestation. Renaud Muselier, président (LR) de la région dénonce notamment “une honte” en pleine crise sanitaire, après une année de combat pour nos soignants”. L’adjoint au maire chargé de la sécurité, Yannick Ohanessian (PS) a pour sa part estimé que “rien ne justifie l’absence de respect des gestes barrière et du couvre-feu”

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Alors que nous venons d’échapper de peu à un nouveau confinement, on ne peut que saluer l’irresponsabilité dont ces manifestants témoignent. Que cherchent-ils ?

    Signaler
  2. Massilia fai avans Massilia fai avans

    Qui sont les irresponsables ? Ce carnaval a lieu tous les ans. Ça fait un plus d’un mois que des affiches en ont donné la date, plusieurs réunions d’informations ont eu lieu. Des chars ont été fabriqués pendant plusieurs semaines et rien n’est fait pour l’empêcher? On fait mine de découvrir l’évènement par un beau dimanche après-midi. Le tweet de la préfecture et les réactions des élus sont aussi indécents que les ces carnavaliers qui ont transformés la place en urinoir. Merci à tous.

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      La faute des élus et de la préfecture c’est bien ça ?
      Vous devez faire partie de ceux qui considèrent que ce n’est pas la faute des jeunes qui volent ou dealent, mais de la société et des élus qui ne leur donnent pas les moyens !?

      Signaler
    • Massilia fai avans Massilia fai avans

      Si vous avez bien lu ce que j’ai écrit, j’ai exactement dit le contraire. La préfecture est aussi irresponsable d’avoir laissé cet événement se dérouler alors qu’il est annoncé depuis plus d’un mois et les personnes qui sont venus pourrir un quartier dans lequel je vis.

      Signaler
  3. Assedix Assedix

    Je lis sur Twitter qu’il y aurait eu des dégradations (incendie) sur le parc de jeux pour enfants de la place Jean Jaurès. C’est vrai?

    Signaler
    • kukulkan kukulkan

      non c’est faux mais des tags. Bien moins grave !

      Signaler
    • Maltsec Maltsec

      et bien en fait c’est très exact n’en déplaise à ceux qui s’arrangent avec une vérité qui ne va pas dans le sens de leurs désirs: poubelles incendiées, conduites d’eau cassées, circuits électriques cramés, kiosques neufs fracturés. Quant aux tags (sur tous supports murs, monuments, sols) j’invite ceux qui y voit un intérêt à en couvrir leurs portes. Pour moi cela contribue à la dégradation générale de l’espace que nous partageons : vous savez le bien commun.

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Et ce sont les mêmes qui iront pleurer, se lamenter auprès des soignants, s’il vous plaît soignez moi je suis malade j’ai la COVID. Ils ne sont pas irresponsables , ils sont abrutis !

    Signaler
  5. Maltsec Maltsec

    Une place pas encore inaugurée mais déjà ravagée : pissotière à ciel ouvert , tags, buchers de matériel de chantier, jardin d’enfant pris pour cible, tas d’ordures volontairement dispersés. Un tag sur un kiosque reflète la pensée de ces zonards diplômés : le travail est à la vie ce que le pétrole est à la mer. Que ces jeunes intellos affranchis de papa maman se rassurent, dès ce matin des salariés qui n’avaient pas vraiment le choix ramassaient leurs crottes et réparaient les dégâts accomplis tout cela jusqu’à leur prochaine crise d’acné. Chose vue hier: cette meute lâche s’en prendre au gardien resté seul pour protéger le chantier, leurs insultes: collabos… Et durant la soirée la police municipale a brillé par son absence. ça y est j’ai brulé mon Caramantran…

    Signaler
  6. Titi du 1-3 Titi du 1-3

    Ces rebelles-résistants manquent de panache, un bel autodafé de cartes vitale aurait été cohérent.

    Signaler
  7. Maltsec Maltsec

    La semaine dernière le site de la BMVR proposait sur sa page d’accueil de visionner tous les films auto promotionnels des collectifs et associations de Carnavaliers et plainards invétérés: la bataille de la Plaine disent-ils, le carnaval c’est du ciment social contre les autorités, Tiens ce matin ils ont été retirés du site de la bibliothèque publique mais inondent encore les réseaux sociaux pour ceux qui sont en manque de connerie facile à pissée comme la bière du quartier.

    Signaler
  8. Rémy Bargès Rémy Bargès

    Irresponsables, abrutis, égoïstes, rebelles de pacotille et résistants d’opérette… Honte à eux !

    Signaler
  9. kukulkan kukulkan

    perso je dis bravo c’était une fête magnifique ! le message devrait plutôt être de leur demander d’avoir maintenant moins de contacts notamment avec des personnes agées plutôt que de taper dessus et regretter. Ce serait bien également de vérifier les accusations de dégradation des jeux de la plaine soit disant brulés, je n’ai rien vu de tel hier au contraire les gens jouaient et en profitaient. Royer Perreault incendiaire.

    Signaler
    • Maltsec Maltsec

      Les gens qui jouaient avaient passé les 10 ans, pissaient partout, ont arraché les parquets du podium pour un brasier. Non mais tout va bien, juste penser à demander à ses enfants de planter le drapeau rouge sur le toboggan. Vous êtes prêt à tout avaler avec votre sirop d’idéologue, en suppositoire aussi c’est confort

      Signaler
  10. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    A droite comme a gauche, sans parler de la Préfecture, on ne lit que déclarations indignées. Un vrai bal des vierges effarouchées découvrant le Carnaval de La Plaine, qui ô stupeur ! se fait sans autorisation officielle.
    Cela fait des années que le Carnaval de La Plaine se passe des autorisations, des années qu’il a lieu chaque fois à la même période. Des années qu’il est organisé à la vue de tous par les mêmes organisations. Pas la peine d’être un as de la surveillance des réseaux sociaux pour en connaitre le déroulement, les RDV de préparation, etc.
    Et derrière l’indignation qui va de Camard à Boyer, la meute des indignés de tout bord aboie en une belle harmonie. Evidemment à droite on conspue les carnavaliers qui ne peuvent être que des électeurs du Printemps marseillais, alors que ce sont en grande majorité des anarchistes qui n’ont pas du aller voter et en plus une large part ne vit pas à Marseille.

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Oui c’est la faute des élus de droite, vous avez raison.

      Signaler
  11. TINO TINO

    Irresponsables, sur le plan sanitaire, oui sans doute. Mais cette action, qui a rassemblée 6000 personnes, ce n’est pas rien, montre l’état psychologique d’une grande partie de la population, miné par la restriction des libertés fondamentales ( se réunir, aller et venir..etc, etc..) pour une durée indéterminée.

    Signaler
    • Maltsec Maltsec

      Alors vous avez l’air d’être un peu perdu sur ce qu’est une liberté fondamentale (aller et venir etc etc) peut être avez vous dormis un peu à vos cours d’éducation civique. Bon je vous aide: la dignité humaine
      la liberté personnelle
      la protection de la sphère privée
      la liberté de religion
      la liberté de communication
      la liberté de circulation
      la liberté de la science et de l’art
      le droit au mariage et à la famille
      la garantie de la propriété
      la liberté économique
      la liberté d’association et syndicale

      Vous aussi ça vous donne envie de pourrir l’espace public, ouvrez des livres vous vous y retrouverez.

      Signaler
    • TINO TINO

      maltsec, merci de réveiller celui qui vous semble endormi. Merci de montrer le droit chemin à celui qui vous semble perdu. Merci pour cette lumineuse leçon d’instruction civique. Et surtout merci de me faire rire.

      Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Allez nous y sommes , le mot est lâché; restriction des libertés fondamentales .
    Tino ,Kukulkan et autres “revolucionario” d’opérettes faut prendre le maquis avec vos panoplies du “Tché” et vos caisses de bières. Anarchistes , quand vous déchirerez vos cartes vitales, votre RSA vous le serez vraiment . Quand on refuse l’Etat faut aller jusqu’au bout les Tartarins de la revolucion .

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Allez, Braillasse, faut suivre les consignes suggérées par le conseil scientifique : « les vieux, doivent se confiner ». J’ajouterais, « les jeunes doivent retrouver la liberté d’expression dans le respect bu bien commun. » A chacun de faire son taf.

      Signaler
    • TINO TINO

      je suis avant tout un révolutionnaire d’apéro. Prendre le maquis avec une caisse de bière? Excellente idée!! Je n’imaginais pas que parmi les abonnés à Marsactu, il y avait autant d’esprits aussi “tendus”. L’effet covid je pense.

      Signaler
  13. Regard Regard

    Pour Monsieur Ohanessian, rien ne justifie l’absence de respect des gestes barrières. Il a raison !
    Mais rien ne justifie non plus l’absence des forces de l’ordre ( police nationale et municipale ) dont il a la charge.
    Facile de s’insurger. Moins facile d’assumer ses responsabilités.

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Oui c’est la faute des forces de l’ordre et de Monsieur Ohanessian qui n’étaient pas présents…s’ils l’avaient été (présents), vous auriez été de ceux qui les auraient critiqué pour avoir provoqué des effets de foule.
      Ne serait-il pas seulement la faute des carnavaliers !?

      Signaler
    • Regard Regard

      Je n’aurai rien critiqué du tout. Le carnaval était annoncé. Rien a été fait pour empêcher qu’il se tienne. Il y a une part de responsabilité de la part des autorités. L’Etat de droit doit se faire respecter.

      Signaler
  14. Brallaisse Brallaisse

    Allez Jacques , nous avons déjà Vassal qui fait le tri des vieux ( ceux qui votent bien ) et des enfants ( les enfants des cadressupquidoiventveniràeuroméditérrannéeets’inscrireàlaruedeRuffi), vous n’allez quand même pas vous y mettre aussi , La valeur n’attend pas le nombre des années , j’en conviens, mais la connerie non plus.
    Et dans ce cas ces jeunes” ont déjà la liberté d’expression , la preuve, après le sens commun j’en doute , du moins cette équipe là. L’éducation malheureusement ne se refait pas. Alors je précède nos libertaires professionnels, en ce qui me concerne je ne parle pas d’éducation au sens de dressage , mais d’éducation au sens du respect mutuel de chacun.

    Signaler
  15. PierreLP PierreLP

    A ma connaissance Yannick Ohanessian n’a pas la charge de la police nationale…

    Signaler
  16. Mistral Mistral

    Une manifestation est annoncée sur l’espace public, sans déclaration aux services de la Ville et de la Préfecture, les services de la Ville n’auraient-ils pas pu contacter les organisateurs pour gérer cette situation et éviter ces débordements ? Au lieu de faire comme le faisait l’ancienne équipe municipale !
    Extrait de l’appel du Printemps Marseillais “Nous nous engageons à coconstruire avec les Marseillaises et les Marseillais un projet pour faire de notre ville celle que son peuple mérite.”

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Les « services de la Ville » auraient dit qu’il ne fallait pas « carnavaler » et encore moins sans masque, je suis sûr que les organisateurs auraient tout de suite renoncé 🙄

      Pourquoi voulez-vous toujours trouver d’autres responsables ? La Ville et les élus, ne peuvent pas tout faire, et je ne supporte pas pour autant les idées du pm.

      Les premiers responsables et seuls responsables sont ceux qui ont déambulé dans les rues sans masque, un à côté de l’autre, pas les élus, ni la police.

      Signaler
  17. Maltsec Maltsec

    AH AH trop fort à la marseillaise. Retenez moi ou j’y vais. Nom mais je vous préviens je vais y aller, retenez moi. Je sais que c’est une connerie monumentale mais j’ai besoin d’un cordon de CRS et de l’interdiction officielle pour ne pas y aller. En plus c’est pas comme si le quart de la France était en alerte, les urgences congestionnées. Marseille tu l’a laissé ou ton cerveau. Faudrait voir à cesser de se conformer à la caricature produite sur cette ville, ils sont nombreux à la colporter cette pignolade de fausses révoltes revendiquant les plus pitoyables épisodes d’une histoire grotesque. Marseille s’enfonce avec sa population dans la médiocrité, sa seule et plus grande richesse c’est le respect que ses habitants peuvent encore avoir pour eux-mêmes en protégeant leur espace public en partage. Cessez d’être des meneurs de bêtises, pensez au bien commun.

    Signaler
  18. patrick patrick

    6 000 selon la police ou les organisateurs ? on est quand même loin du trafic journalier dans les bus, métro, grande surface, rues, vieux port, écoles. J’en ai même vu qui se roulaient des pelles sans masque, qui échangeaient leur bouteille, leur joint. On est foutu, on va tous mourir. Ils ont fait la fête c’est terrible.

    Signaler
    • Massilia fai avans Massilia fai avans

      Je cite: “Les médias et les politiciens ne devraient-ils pas plutôt appeler les participants à éviter les contacts avec des personnes plus âgées pour la semaine à venir, plutôt que de traiter d’irresponsable les carnavaliers à tout bout de champs ?” Il faudrait rajouter d’éviter d’aller travailler afin de ne pas faire prendre des risques à ses collègues qui n’ont rien demandé (cf. https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-sophia-aram/le-billet-de-sophia-aram-22-mars-2021).
      Et pour les odeurs d’urine c’est quoi votre conseil? D’aller habiter ailleurs?

      Signaler
  19. BRASILIA8 BRASILIA8

    Mme Borne et Mme Bachelot sont venues au carnaval de la Plaine et voilà elles sont positives !!!!!! faites ce que je dis ne dites pas ce que je fais

    Signaler
  20. Lalo Lalo

    Franchement, la prochaine fois, faudra faire le carnaval dans le métro, cela mettra tout le monde d’accord !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et en plus station de La TIMONE , comme cela ils seront au moins sur place avec le Druide en tête

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire