Force ouvrière conteste devant le tribunal la réquisition des éboueurs de la métropole

Audience
Bref
le 24 Jan 2022
5

L’audience aura lieu ce lundi à 15 heures. Le syndicat des territoriaux Force ouvrière entend démontrer que la réquisition des éboueurs grévistes de la métropole Aix-Marseille Provence par le préfet est prématurée. “On ne fait pas face à une situation sanitaire plus catastrophique que les précédentes fois. Au bout de 72 heures de grève, cela semble précipité”, estime le secrétaire général adjoint du syndicat Patrice Ayache dans les colonnes de La Marseillaise.

Pour justifier son arrêté de réquisition, la préfecture de police avait expliqué la semaine dernière que chaque journée de grève supplémentaires entrainait 800 à 1000 tonnes de déchets supplémentaires sur la voie publique. Toutes les ordures du précédent conflit social de décembre n’ont à ce jour pas encore été ramassées.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    C’est vrai, FO a raison, ça pourrait être bien pire : Marseille est seulement jonchée d’ordures, pas ensevelie sous les ordures… Les minables contorsions rhétoriques de ce “syndicat” ne font plus rire personne.

    Signaler
    • printemps ete 2020 printemps ete 2020

      Bien sûr il faut réquisitionner, c’est insupportable toutes ces ordures â Marseille,
      Grève pour avoir des avantages exagérés ,vraiement on en a marre de FO à Marseille (je précise )
      C’est franchement honteux depuis longtemps

      Signaler
  2. vékiya vékiya

    il aurait pu rajouter dans son argumentaire que la pluie se charge de tout nettoyer bien plus efficacement que ses adhérents

    Signaler
  3. LN LN

    Il existerait donc un outil d’évaluation au sein de FO pour mesurer le degré de catastrophe ou de dégâts ? Il semble fiable !
    Si d’aventure c’est Ayache qui prend la relève de Rué on est pas sorti de l’affaire

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Sa couche et il en tiens une bonne, augmente de jours en jours, comme les bordilles à Marseille.A l’automne dernier, un “festival de la pop philosophie” a eu lieu à Marseille,l’objet en était la connerie avec le connologue JF Marmion,un éminent spécialiste.Tous les domaines ont été couverts ,la politique,le spectacle, la philosophie,la communication,sauf un ,et je le regrette:le syndicalisme marseillais avec quelques cas cliniques potentiels.Quel regret que l’ingénieur n’y ai pas été invité à ce propos.Son expertise,son vécu aurait confirmé l’infinimenté infinie du sujet d’étude de ce colloque.A jamais les premiers.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire