Face à l’épidémie, Jean-Claude Gaudin met en place un comité d’action face à l’urgence

Relâchez rien
Bref
le 7 Avr 2020
12

Lors d’une nouvelle allocution diffusée sur les réseaux sociaux, Jean-Claude Gaudin a refait un point global sur l’action municipale après trois semaines de confinement. Il a notamment annoncé la création d’un comité d’action d’urgence qui réunira une fois par semaine la présidente de la métropole et du département, Martine Vassal, et les présidents des trois groupes politiques du conseil municipal, Stéphane Ravier (RN), Yves Moraine (LR) et Benoît Payan (PS). Ce comité est censé anticiper les problèmes et notamment “la généralisation des masques” dont les collectivités locales ont commandé des millions d’exemplaires.

Par ailleurs, pour la première fois, le maire de Marseille évoque les enfants qui, faute de ressources suffisantes sont exemptés de frais de cantines. “Je pense aussi à un recensement des personnes en situation précaire et à ces enfants qui ne déjeunent peut-être pas, faute de leur repas gratuit à la cantine”, explique-t-il. Plusieurs syndicats dont SUD Éducation ont interpellé le maire à propos de cette situation critique. Enfin il exhorte les Marseillais à conserver une certaine discipline en restant cloîtrés : “je vois de trop nombreux Marseillais à l’extérieur. Ce relâchement n’est pas sérieux et n’aide certainement pas nos soignants à sauver des vies”.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Titi du 1-3 Titi du 1-3

    Un peu long à la détente le papè………

    Signaler
  2. Latécoère Latécoère

    Après trois semaines de confinement, Jean-Claude Gaudin annonce la création d’un comité d’action d’urgence ! Y’a rien la ?

    Signaler
  3. patrick patrick

    il frise l’excès de vitesse le mec, c’est dingue un précurseur de cette trempe.

    Signaler
  4. LN LN

    Lors des effondrements de la rue d’Aubagne et après des mois d’évacuation qui ont suivi, il nous avait fait le même coup. Il s’est souvenu que finalement ça en faisait du monde et des précaires et q’il fallait les reloger, qu’il fallait les nourrir…
    Il n’y avait pas pensé

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    La solution :créer une commission.
    Cela est sûrement l’occasion d’une bonne bouffe, une de plus.

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    J’en vois qui se moquent. Je voudrais vous y voir, vous, tout coordonner depuis St-Zacharie quand on n’a plus le droit de sortir de chez soi ! Et, pire encore, devoir continuer à faire des discours quand on pensait être peinard à la retraite…

    Signaler
  7. jasmin jasmin

    Quelle est la marque des jumelles de JC Gaudin pour voir depuis Saint Zacharie, à 31 kms de Marseille, que les Marseillais sortent beaucoup trop? et puis c’est un peu bizarre de faire un comité d’action composé des chefs de partis. On ne peut pas le faire avec les maires d’arrondissement? ou les comités de quartier? C’est assez cocasse de vouloir faire travailler ensemble des chefs de partis qui se détestent et sont en compétition pour les municipales. Ils vont se neutraliser comme il faut.

    Signaler
  8. Latécoère Latécoère

    @jasmin. Des leaders de partis pour gérer l’urgence, c’est sûr qu’on n’est pas dans l’efficacité. Mais le bonhomme a toujours fonctionné comme ça : en politique et uniquement en politique. Pour conquérir le pouvoir, pour s’y maintenir. Aujourd’hui qu’il ne devrait plus rien avoir à jouer, qu’il pourrait même essayer de finir sur un dernier round honorable, il reste toujours dans le calcul politique. Il ne sait pas faire autrement.

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Je crois surtout qu’il est complètement à l’Ouest .

    Signaler
  10. Latécoère Latécoère

    @Brallaisse. Heureusement qu’il y a son premier adjoint… Non j’déconne.

    Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Cela est vrai que son premier adjoint est très discret en ce moment, il doit être au bon air, en Suisse.

    Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Gaudin réagit à Marseille , après la création du comité Theodule, de la charte de la bouillabaisse , il crée le saaaaafe labeleuuuuu qui devrait certifier que les règles de distenciation sont respectées dans les bars er restaurants. Un énième gadget
    Si cette gestion est aussi efficace que celle de la gestion des terrasses et emplacements publics, cela promet. Toujours cette politique d’annonce.
    Et dire qu’il est convaincu qu’il agit.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire