Emmanuel Macron promet un RER à Marseille

Cadence
Bref
le 28 Nov 2022
12

Le président de la République n’entre pas dans les précisions mais l’annonce dans une vidéo : Marseille, comme toutes les 10 plus grandes villes françaises, sera doté d’un RER à l’image de Paris. Un réseau de trains fréquents dans la métropole à raison d’“un tous les quinze minutes” a précisé le porte-parole du gouvernement Olivier Véran sur France inter ce matin. Une somme de 30 milliards d’euros serait investie pour assurer ces voyages réguliers à destination des travailleurs pendulaires.

Interrogé par BFM Marseille, Jean-Pierre Serrus (Renaissance) évoque “une accélération” pour “un projet déjà travaillé”. Le vice-président aux transports de la région, collectivité chargée des trains, fait notamment référence à la récente amélioration de la ligne Aix-Marseille et à la prochaine ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Ah les promesses ! …
    Si seulement “pour de vrai” les acteurs du territoire se préoccupaient de la mobilité non automobile…
    oui il faudrait renforcer la desserte ferroviaire, revenir sur la destruction de ce service depuis 25 ans (fermeture de gares et de lignes, …).
    Pertuis, Manosque, aix, vitrolles, martigues, Arles, salon, marseille, aubagne… toutes ces villes pourraient être parfaitement desservies en train type RER. Encore faut-il y mettre les moyens !

    Signaler
  2. polipola polipola

    C’est beau d’en rêver en tout cas !

    Signaler
  3. julijo julijo

    “macron promet…” et ce matin sur france bleu il annonçait une réalisation dans 10 ans.
    il risque rien macron avec cette promesse, il ne sera plus là pour en répondre. et nous on sera tous mort : le stress des embouteillages, et l’oxyde de carbone !

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Une question vers 8eme qui est très pointu sur les transports.Les lignes ferroviaires existantes ou fermées ou non utilisées sont t’elles utilisables pour ce projet de RER ?
    Merci

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      McKinsey a la bonne réponse.

      Signaler
    • Pascal L Pascal L

      @Brallaisse
      Je ne suis pas un spécialiste des transports mais je pense que techniquement la réponse est “oui” et ce serait simple, par exemple, en Allemagne (Cf le réseau de la ville de Karlsruhe)
      Mais en France il y a de très gros problèmes et le plus insurmontable est certainement le “mille feuille administratif”

      On se plaint du mille feuille politique mais il y en a un autre, tout aussi redoutable, dans l’administration économique du pays : les plus ou moins entreprises d’état que sont les EPIC ou assimilés, car ça change de nom ou d’une lettre (EPA) ou de nom “société anonyme à capitaux publiques” – donc pas si anonyme que ça, comme SNCF réseau ou GPMM, héritées du temps de la planification et dont le principe reste le même : je fais plaisir aux ministres et au président, “je suis le propriétaire à vie de tout ce que l’état m’a donné et je fais ce que je veux” et je peux m’assoir sur les citoyens ! A condition quand même de faire un peu de place aux obligés que les politiques au pouvoir me proposent d’accueillir – salariés ou postes de prestige.

      Donc pas question que SNCF réseau (ou le GPMM) concède le moindre cm² de terrain sans une substantielle compensation que les collectivités publiques ne sont d’ailleurs pas en mesure de payer.

      Un RER dans cette métropole : une arlésienne pour faire local ou un vaporware pour faire branché : (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaporware)

      Signaler
    • Marc13016 Marc13016

      Oui, en France, on n’a pas McKinsey (enfin, on n’avait pas trop), mais on a les sociétés “d’économie mixte” : Établissements Publics Autonomes, Sociétés Anonymes à capitaux publics, semi publics, Établissements Publics à Caractère Industriel et Commercial, etc etc.
      A l’origine, de très beaux outils pour réguler et planifier l’économie. Avec le temps, des citadelles assises sur leur fief et jalouses de leur “patrimoine”, qui ne leur appartient pas en fait …
      Elles ont traversé les vagues de décentralisation sans bouger, et les voilà dirigées par leurs habitudes (et un peu par les représentants de l’état quand ils viennent dans leurs instance de gouvernance).
      Résultat : inertie, fonctionnements claniques, non contribution au bien collectif, voire obstruction à des solutions d’aménagement rationnelles.
      Et Macron promet … Il va peut être nous changer ça ?! Si c’est pour les privatiser, qu’il s’abstienne. Il faut plutôt les remettre au service d’un projet collectif, avec un équilibre entre local et national. Un TER sur les voies du GPMM, ça serait classe par exemple !

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Non,non.8eme est beaucoup plus au point.
    En matière de transports régionaux il maîtrise vraiment et en plus ses conseils sont” free of charge”.

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Un conseil désintéressé n’apporte pas de rétro commission.

      Signaler
  6. Stéphane Coppey Stéphane Coppey

    La traversée ferriviaire souterraine de Marseille permettra de donner une dimension supplémentaire… dans 15 ans.
    Dans l’immédiat, et pour soulager la gare St-Charles pendant les travaux, on peut faire circuler dès l’année prochaine des trains cadencés à la demi-heure du matin tôt au soir tard entre Aubagne (voire Sy-Cyr), Marseille-Blancarde, Aix, Vitrolles-Aéroport et Arenc-Euromediterranée.
    C’est ce que défendent avec force les associations d’usagers, les acteurs économiques et nos parlementaires.
    Cessons de reporter à demain, avec de faux prétextes, ce qu’on peut faire aujourd’hui !

    Signaler
    • barbapapa barbapapa

      Bien vu ! Pertinent !

      Signaler
  7. mrmiolito mrmiolito

    bonjour, le lien vers la vidéo de Macron est faux, il renvoie sur Véran @ Inter, merci…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire