Des portiques de sécurité dans les gares régionales mais pas à Marseille Saint-Charles

BIP
Bref
Jean-Marie Leforestier
10 mars 2017 0

Les gares de la région vont progressivement être équipées de portiques de sécurité à raison d’un tiers par an. Le président Les Républicains de la région PACA Christian Estrosi a réaffirmé ce vendredi cet engagement pris lors de la campagne de décembre 2015.

Fort d’une expérience qu’il juge « positive » à Draguignan – « nous avons trouvé une cinquantaine d’armes blanches » – le président de région entend ainsi déployer des portiques fixes dans huit gares dont Aix-centre et Arles dans les Bouches-du-Rhône. A celles-ci s’ajouteront 39 gares qui seront elles équipées de portiques mobiles qui seront déployables « en dix minutes ». Pour celles-ci, « si on a le sentiment qu’un truc se prépare, et que forcément on sait qu’il [le terroriste, ndlr] va choisir une gare où il y a rien, il faut qu’au moment où il se pointe, il y ait quelque chose », a déclaré Christian Estrosi sans expliciter la méthode à employer.

Ces aménagements ne concerneront en revanche pas les gares de grande ligne comme Avignon-TGV ou Aix-en-Provence TGV ou encore la gare Saint-Charles. « Ils ont déjà leur propre centre de supervision et un service de contrôle anti-fraude. Les services de sécurité et la SNCF nous ont indiqué que pour l’heure ce n’était pas une exigence », a déclaré l’élu niçois.

0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire