Des archéologues découvrent des amphores du IVème siècle avant J-C à Marseille

trésor
Bref
le 28 Oct 2021
9
AMphore massaliète. (crédit photo : Elsa Sagetat-Basseuil, Inrap )

AMphore massaliète. (crédit photo : Elsa Sagetat-Basseuil, Inrap )

Enfoui sous nos pieds, du mobilier grec n’attendait plus que les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) pour se dévoiler, révèle Paris Match. En amont de travaux de réhabilitation d’un immeuble de bureaux au 19 rue Barbusse, l’Inrap a été mandaté par la direction régionale des affaires culturelles (Drac) pour une fouille préventive qui a duré trois semaines.

Sur une superficie de 61 mètres carrés, trois fosses datant du IVème siècle avant J-C ont fait apparaître des amphores, des cruches, ainsi que quelques tessons de céramiques massaliètes. Certaines sont estampillées de lettres grecques, indique-t-on sur le site de l’Inrap. “Les analyses chimiques en laboratoire pourront peut-être nous renseigner sur le contenu des amphores, et donc sur le mode de vie, les pratiques alimentaires et les échanges en Méditerranée à cette époque“, souligne Charlotte Gleize, chargée du développement culturel et de la communication à l’Inrap.

Source : Paris Match
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Ces vestiges du passé vont échapper aux incultes de la gaudinie et de leurs amis promoteurs.
    Faible satisfaction face à ces fossoyeurs.

    Signaler
  2. Jerome Jerome

    Et ils seront certainement détruits comme les centaines de milliers qui étaient au centre bourse car ils n’ont aucun intérêt scientifique et leur commerce est interdit

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Defferre était le même que Gaudin , passionné ou vérolé par l’immobilier, il a fallu que Malraux intervienne à l’époque.
      Finalement les découvertes archéologiques ne sont pas si fréquentes à Marseille.

      Signaler
    • Regard Neutre Regard Neutre

      @Jerome
      Pourquoi voulez-vous détruire ces amphores massaliètes?D’autant que l’une d’elle peut contenir le tibia de Jules César, cher à l’ancienne municipalité qui a dit l’avoir cherché pendant plus d’un quart de siècle… A moins qu’il ait été secrètement détourné parmi les centaines de milliers de vestiges exhumés et détruits au centre Bourse! Qu’en est-il ?Informez-nous s’il vous plait.

      Signaler
  3. 9zéros 9zéros

    Heureusement que Paris-Match nous renseigne sur les origines de la ville de Marseille….

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et oui nous en sommes là.La Marseillaise organe officiel d’une désormais secte appellée communiste,la Provence magazine des CIQ et des anciens combattants,BFM qui est radio Vassal et Provence bleue qui passe ses journées à nous informer sur les embouteillages et les variantes de la ratatouille.Voilâ le niveau résumé.Faï tira !

      Signaler
  4. Fp Fp

    J invite quand même les personnes un peu plus intéressées par l actualité achéologique de Marseille et pas uniquement aux fouilles de la Bourse à se rendre au musée d Histoire de Marseille , à visiter le site de l Inrap également où toutes les fouilles ont fait l’objet de notices vidéos… Mais c’est certain qu une vraie diffusion de ces découvertes à tous publics (notamment avec des journées portes ouvertes lors des fouilles) doit être menée.

    Signaler
  5. BRASILIA8 BRASILIA8

    je propose de les enfouir sur les site de la Carrière de la Corderie

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      Je propose de les exposer dans une maison de Mazargue détenue par un récent retraité de la municipalité qui était presque prêt à rempiler pour un mandat et qui avait une formation en histoire ;o)

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire