Des annonces de location interdites aux “titres de séjour” à Marseille

Tri
Bref
Lisa Castelly
7 Mai 2019 1

“Titre de séjour refusé”. La mention s’est glissée dans plusieurs annonces publiées sur le site de petites annonces Le Bon coin concernant des appartements à louer à Marseille, repérées par LCI. Elle indique que les propriétaires en questions ne souhaitent pas louer leurs biens à des personnes étrangères dotées de titres de séjour, le document autorisant de séjourner et souvent de travailler légalement en France pour une durée déterminée.

Interrogé par LCI, l’un des propriétaires semble s’embrouiller dans des justifications : “Je ne suis pas raciste, moi” ou encore “Je ne vais pas faire un bail à des personnes irrégulières”, alors qu’un titre de séjour permet justement d’être en situation régulière. Il évoque aussi la crainte de loyers impayés si le titre de séjour arrive à échéance avant de lâcher à la journaliste : “Je loue à des Français, avec des cartes d’identité françaises”. Une discrimination qui est totalement illégale en France et est passible de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende, rappelle le site internet de la chaîne. Les seuls critères de revenus et d’activité professionnelle pouvant être retenus pour une location.

Après avoir interrogé le site hébergeur des annonces, LCI a constaté que celui-ci avait retiré deux des trois annonces signalées.

Source : LCI

A la une

Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...
Drame de la rue d’Aubagne : comment la justice a avancé en six mois
Les trois juges travaillent dans la discrétion, patiemment. Ils recueillent un par un les éléments qui, dans plusieurs années, permettront à un procès de...
Enquête judiciaire sur les effondrements de la rue d’Aubagne : le rapport qui accuse
Il est une des pièces-clefs du dossier de Matthieu Grand, le juge d'instruction chargé de l'affaire de la rue d'Aubagne, avec ses deux collègues...
Un projet de décret met à mal la protection de la Sainte-Victoire et de la Nerthe
C'est un petit changement qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le paysage des Bouches-du-Rhône et en premier lieu sur ses sites classés. Le...
Urbanisme : la métropole devra mettre du social dans son plan
La victoire se joue parfois dans les détails. La vice-présidente chargée de l'urbanisme, Laure-Agnès Caradec se réjouit d'un avis favorable "rendu à l'unanimité" des...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. neplusetaireneplusetaire

    Rien n’a changé, sauf qu’avant on ne pouvait pas le dire maintenant tout est permis. Un long chemin pour trouver un logement c’est bien pour cela que l’on voit des garages loués à plus de 400 EUROS. Depuis plus d’un demi siècle j’ai constaté les différences de comportement à l’égard des personnes typées. Dans le travail c’est pire, mon employeur me le disait ouvertement devant témoin avec un sourire ” je n’aime pas les noirs et les arabes”. alors qu’il faisait bien travailler les noirs et les arabes dans son chantier en leur manquant de respect ! Mais que faisait l’inspection du travail rien. on ne répondait même pas à mes courriers. Quant à ma personne je travaillais au bureau secrétariat et comptabilité mais j’étais sans cesse dérangée pour faire le café et le servir toujours moi…En appuyant bien la demande suivi avec un sourire “cela ne vous dérange pas” jusqu’au jour où on me disait que je pouvais partir et que la porte était ouverte parce que le temps d’attente était trop long puisqu’il fallait laver les tasses et sous tasses!!!!
    Quelle condamnation…aucune parce qu’on fait toujours pression sur les personnes.
    La discrimination n’est pas que dans la recherche du logement, elle se niche partout

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire