Carrière antique de la Corderie : une pompe à eau et toujours trois pistes de sauvetage

Drainage
Bref
le 25 Nov 2020
2
Vue en hauteur de la carrière de la Corderie. Photo : VA

Vue en hauteur de la carrière de la Corderie. Photo : VA

La pompe a été installée par Vinci en septembre. Deux ans après son classement comme monument historique, la carrière antique de la Corderie bénéficie enfin d’un dispositif de protection contre le ruissellement des eaux. Dans un courrier à la déléguée locale de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France, le ministère de la Culture confirme la prise en compte de cet enjeu majeur de conservation signalé un an plus tôt.

Pour l’avenir, trois pistes restent sur la table. L’architecte en chef des monuments historiques François Botton, qui les avait évoquées cet été, les a confirmées dans son rapport définitif, rendu en octobre. Elles sont ainsi résumées par le ministère :

“La création d’un vaste bâtiment, abritant la totalité des vestiges ; le comblement de l’essentiel du site, accompagné du maintien de “fenêtres” vitrées permettant la vision des éléments les plus significatifs ; ou bien un réenfouissement de la totalité des vestiges, et la mise en valeur des découvertes par l’utilisation des modèles 3D et des relevés et photographies qui ont été effectués.”

Reste à savoir quelle analyse le rapport comporte en terme de coût, d’intérêt patrimonial et de conservation des vestiges, qui serviront de base aux arbitrages politiques à venir.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Rue d’Aubagne/Brd de la Corderie même combat. Il y a tellement de gens venus d’ailleurs chercher le soleil en Provence qu’on arrive à en oublier que, quelques fois, Zeus pense à apporter un peu d’H2O à la poussière ambiante. Ceci dit, quand on bâche quelque chose, en général, on en a pour…la vie de la bâche.

    Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Oublier son passé est-ce ne pas voir l’avenir?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire