Candidat déclaré à la mairie, Bruno Gilles (LR) annonce un premier meeting

Lancé
Bref
Jean-Marie Leforestier
9 Sep 2019 2

Il n’entend pas laisser le champ libre à Martine Vassal pour conduire la droite locale aux municipales de Marseille. Candidat déclaré à la mairie, le sénateur LR Bruno Gilles annonce une « grande soirée des soutiens » le 27 septembre à Saint-Menet (11e arr.). Un an après l’annonce anticipée de sa candidature, il propose ainsi son premier meeting. Celui qui est aussi conseiller municipal espère toujours un accord avec Martine Vassal qui le verrait succéder à Jean-Claude Gaudin quand cette dernière conserverait la métropole en cas de victoire.

Lors de son meeting, il développera les premières mesures déjà avancées dans son programme comme la fin des du partenariat public-privé des écoles au profit d’un pôle de rénovation, le passage à 1000 agents de la police municipale ou encore la promesse de la plantation de 25 000 arbres en six ans.


A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

    Un plan marketing en trois points. 1) la fin des PPP pour les bobos gauchos 2) quelques arbres pour les ecolos 3) des flics pour les fachos.

    Même un étudiant en première année de la Kedge business school n’oserait pas un truc aussi grossier.

    NEXT

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Quel souffle, quelle vision ! Comme en 2014, un « programme » composé d’une collection de « mesures » dont on ignore à quel projet stratégique elles répondent. A l’exception d’une : appâter les électeurs. C’est vraiment culturel, dans cette équipe municipale, la propension à faire des catalogues d’idées plus ou moins neuves : M. Moraine fait aussi bien…

      Au fait, M. Gilles s’est-il aperçu qu’en 2014, l’une des nombreuses promesses mensongères du candidat Gaudin était la suivante : « 600 policiers municipaux d’ici 2020 » ? Et maintenant, 1000 : qui dit mieux ?

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire