Après le Var, la pollution aux hydrocarbures se rapprochant de Marseille a été nettoyée

GALETTES
Bref
Jean-Marie Leforestier
25 Oct 2018 0

Le 7 octobre, le navire roulier tunisien Ulysse est entré en collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia - ©Benoit Emile/Marine Nationale/Défense

Les nappes d’hydrocarbures qui polluent depuis plusieurs jours les plages du Var se sont retrouvés à “près de dix milles marins des côtes marseillaises”, explique le parc national des Calanques dans la foulée de la préfecture maritime. Selon cette dernière qui a répondu aux questions de Fréquence Sud, ces nappes, situées à proximité de l’île des Embiez, ont pu être nettoyées. “Cette situation [rendait] possible l’arrivée de boulettes ou autres formes de résidus d’hydrocarbure dans les eaux de l’espace marin du parc national”, a précisé le parc.

Environ 530 mètres cubes de mazout se sont déversés en Méditerranée après la collision le 7 octobre entre un navire de la Compagnie tunisienne de navigation et un porte-conteneurs chypriote.

Actualisation à 20 h : La préfecture maritime annonce avoir pu nettoyer la zone.

Source : Fréquence Sud

A la une

Bernard Tapie veut licencier le principal syndicaliste de La Provence
La scène se déroule non pas à Marseille mais à Paris d'où Bernard Tapie dirige son journal, La Provence. L'actionnaire principal tient ses conseils...
Habitat indigne : l’État et les collectivités rejouent leur éternel ping-pong
"Jean-Claude, cela serait bien que nous appelions Julien Denormandie et Jacqueline Gourault lundi matin. Je la connais bien, elle était au Sénat avec moi"....
Violences à la marche de la colère, manifestants et policiers se rejettent la faute
Fierté et déception. C'est dans cet état d'esprit que les organisateurs de la marche de la colère faisaient le bilan devant la presse. Fierté...
Un nuage de lacrymo trouble la colère des Marseillais
Un énorme nuage de lacrymogène en guise de réponse à la contestation pacifique. À 19 h 30, une partie des 8000 manifestants comptés par la police...
Emportée par la vague #BalanceTonTaudis la mairie tente de garder la tête hors de l’eau
"Depuis que ça a été lancé, c'est une avalanche. Ça noie complètement le service gestion des risques parce qu'on est appelé de partout." Ce week-end,...
Avec le drame de la rue d’Aubagne, la Ville au cœur d’une nouvelle tempête judiciaire
Personne n'aurait pu imaginer une telle fin. Alors que son dernier mandat entame son dernier tournant, Jean-Claude Gaudin se trouve au cœur d'une nouvelle...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire