Alerte sur la pollution de l’usine de pâte à papier de Tarascon

VU SUR LE WEB
Bref
Jean-Marie Leforestier
21 Fév 2018 2

“Quand je me suis installé il y a 45 ans, on avait entre 0 et 6 cancers par an. Aujourd’hui, on en est à 60 cancers par an.” Ainsi parle Bernard Giral, un médecin tarasconais interrogé par France 3. La chaîne consacre une enquête à la pollution engendrée par l’usine de pâte à papier de Tarascon. L’usine de Fibre excellence, classée Seveso II, a fait l’objet de plusieurs mises en demeure du préfet et l’air alentour est scruté de près.

L’association Air PACA vient de lancer une campagne de mesures avec un capteur implanté dans l’école voisine. “C’est édifiant de voir que les taux relevés dans l’école sont supérieurs à ceux relevés à Arles, Avignon ou Marseille”, note Sébastien Mathiot, référent étang de Berre à Air PACA.

Face à ces constats, des habitants réunis au sein du collectif contre la pollution de l’usine se mobilisent depuis plusieurs mois et ont lancé une pétition pour demander “la mise en conformité” de l’entreprise vis-à-vis des normes européennes. Ils ont déposé plainte pour plusieurs chefs dont “mise en danger de la vie d’autrui”. L’usine de son côté dit avoir engagé des travaux pour améliorer la situation.

Source : France 3

A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Un électeur du 9 èmeUn électeur du 9 ème

    Il faudrait connaître les marques sous lesquelles sont vendu les papiers produits et se procurer la liste de ses clients (éditeurs ou imprimeurs etc.) pour organiser le boycott de cette usine.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire