Les agents des impôts sonnent l’alerte face au « sous-effectif »

ALERTE
Bref
Jean-Marie Leforestier
20 mars 2017 1

« Je ne me reconnais plus, je parle mal aux gens », a confié un agent à Philippe Laget, co-secrétaire de la CGT Finances publiques 13, cité par la Provence. Le syndicat, comme son homologue Solidaires Finances publiques a déposé un droit d’alerte en décembre dernier pour dénoncer une situation de « sous-effectif » qui contraint les agents à travailler dans la précipitation et à faire face à des files d’attente qui s’allongent. « On travaille à la chaine, comme à l’usine… J’ai demandé ma mutation », témoigne une fonctionnaire travaillant au centre du Prado auprès du quotidien.

Procédure très encadrée, le droit d’alerte devrait recevoir une réponse de la direction ce jeudi. Pour l’instant, celle-ci dit gérer cette question « avec attention en interne ».

1
commentaires
Source : La Provence

  1. neomars neomars

    C’est le moment de voir ou revoir « I, Daniel Blake »

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire