Affaire HMP : un avocat et élu à La Ciotat mis en examen

Bref
le 13 Avr 2012
0

Le juge Landou franchit un cran de plus dans l'affaire HMP. Jean-Louis Tixier, qui fait partie des avocats s'étant vu confier des marchés de prestations juridiques par l'office HLM de la mairie de Marseille, a été mis en examen hier pour "recel d'atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics". Des missions attribuées sans appel d'offres entre 2005 et 2009, qui se montent pour Me Tixier, premier mis en examen dans l'affaire, à 82 559,59 euros  "1,5% du chiffre d'affaires de son cabinet", a précisé à l'AFP son avocat José Allegrini, par ailleurs adjoint à la mairie de Marseille, qui va faire appel de cette décision.

Jean-Louis Tixier qui est aussi adjoint au maire de La Ciotat et membre du Parti Radical. Gênant pour la droite marseillaise, qui appelle, notamment par la voix de Renaud Muselier dont la compagne fait partie des avocats ciblés par l'enquête, à la démission de Jean-Noël Guérini, président socialiste du conseil général mis en examen en novembre dernier…

L'occasion pour le directeur de cabinet de Patrick Boré, maire UMP de La Ciotat, d'inventer une variante de "lui c'est lui, moi c'est moi", d'après le classique de JNG sur ses relations avec son frère : "Cela ne concerne en rien la ville de La Ciotat, c'est une affaire professionnelle. Jean-Louis Tixier a deux casquettes : une politique et une professionnelle, il y a une frontière totalement étanche entre les deux".

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire