Affaire des procurations : Julien Ravier attaque en diffamation le candidat Robert Assante

Avant-goût
Bref
le 25 Nov 2020
1
Valérie Boyer et Julien Ravier en février 2020. (Image JML)

Valérie Boyer et Julien Ravier en février 2020. (Image JML)

C’était avant sa garde à vue dans l’affaire des procurations, le 22 septembre. Le 18 août, Julien Ravier (LR) déposait plainte pour diffamation contre Robert Assante, candidat divers droite aux municipales. Suivi par La Provence, le procès s’est tenu ce mardi, alors qu’on ne connaît pas encore l’issue de l’enquête préliminaire ouverte sur les procurations pour “manœuvres frauduleuses” et “faux et usage de faux”.

Le député et ex maire des 11/12 vise le communiqué de presse de Robert Assante du 20 juin, huit jours avant le second tour, intitulé “Julien Ravier signe ses aveux”, qui faisait notamment suite aux révélations de Marsactu sur les pressions exercées dans un bureau de vote des Caillols. “Aucune culpabilité n’a été établie”, a plaidé son avocat pour qui ce message lui a “porté préjudice”, à huit jours du second tour, rapporte La Provence. Robert Assante a quant à lui défendu ses propos.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Au XVII e cette algarade se serait réglée par un duel au fleuret. Cela aurait pu être drôle.
    Aujourd’hui ils vont se griffer par avocats interposés. Ridicules

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire