À Marseille, les émissions d’une soixantaine de bateaux contrôlées grâce à un drone

pollution
Bref
le 2 Déc 2022
4

Les inspecteurs de la direction interrégionale de la mer méditerranée (DIRM Méditerranée) ont contrôlé les fumées générées à Marseille par une soixantaine de navires grâce à un drone, détaille, ce vendredi 2 décembre, France Inter durant la chronique environnement de sa matinale. Entre le mois de septembre et celui de novembre 2022, l’engin de pilotable est allé recueillir, via des capteurs, les émanations des panaches des bateaux. Ces prélèvements ont ensuite été analysées par un laboratoire en Finlande. Résultat : aucun dépassement du seuil d’émissions d’oxyde de soufre n’a été constaté.

Marsactu s’était déjà penché sur cette méthode de contrôle par drones renifleurs en 2021, quand des chercheurs du CNRS étaient venus réaliser des mesures à Marseille. D’ici à 2025, les navires devront utiliser un carburant dont la teneur en soufre ne pourra pas dépasser les 0,1%.

Source : France Inter

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. PierreLP PierreLP

    Les avions renifleurs reviennent. De façon plus efficace je pense !

    Signaler
  2. BRASILIA8 BRASILIA8

    Mr Payant aurait lancé une pétition sans fondement ? Juste pour faire croire qu’il est écologiste et qu’il prend soin de la santé des marseillais ?

    Signaler
  3. Fabienne Fabienne

    La problematique sanitaire (cancer, asthme) concerne surtout l’emission de particules fines, bien pire que le souffire qui est plutot un irritant. Mais il n’y a aucune reglementation au sujet des particules fines, et donc aucun controle.

    Signaler
    • AlabArque AlabArque

      … [bien pires que le soufre] …
      (et, oui, j’approuve !-)

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire