6 mois ferme pour l’auteur de la tentative d’incendie chez la maire de Port-de-Bouc

Jugement
Bref
Axel Lambert
12 Juil 2019 0

L’auteur du jet de cocktail Molotov sur le domicile de la maire de Port-de-Bouc Patricia Fernandez-Pédinielli PCF dans la nuit du mercredi 13 juin a été a interpellé lundi dernier et jugé en comparution immédiate mercredi, rapporte la Provence. L’homme de 62 ans a été condamné par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison dont 6 mois ferme.

L’événement avait donné lieu à de nombreuses marques de soutien d’élus locaux et un rassemblement organisé à l’initiative du parti communiste. « Si le dénouement de cette affaire est un soulagement, il convient, toutefois de rester vigilant. Cet acte doit être qualifié pour ce qu’il est : un acte politique« , considère dans un communiqué la mairie de Port-de-Bouc. Mais l’audience a pu mettre au jour un mobile différent. Persuadé que son couple est harcelé par la mairie, l’auteur de la tentative d’incendie a expliqué au juge avoir eu un « coup de sang » sans préméditation.

Source : La Provence

A la une

Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire