Ba Cissoko, le groove funky du Babel Med

Mat_
20 février 2012 1

Alors que le guinéen marseillais d’adoption Ba Cissoko avait exprimé le souhait de « moderniser la musique mandingue », de « la transgresser pour mieux l’honorer », sa dernière création Nimissa comble ses espérances. La calebasse échangée contre la batterie, l’arrivée d’une guitare électrique et une section de cuivres transfigurent cette musique traditionnelle d’Afrique de l’Ouest. Des notes de funk, rumba, salsa, rock, Jazz et groovy s’entrechoquent, insufflant un vent de modernité aux accords mandingues. Entouré de ses jeunes cousins Sekou Kouyaté, surnommé « le Jimmy Hendrix de la kora », Kourou Kouyaté à la basse, Abdoulaye Kouyaté à la guitare, Alhassane Camara alias d’Artagnan et Laurent Rigaud- dit Samba – aux percussions, Ba Cissoko chante la liberté, les amours malheureux et rend un hommage tout aussi vibrant à Fatoumata, sa grand-mère guinéenne.

Naïas prend le large

Après avoir mis le cap avec sa folle équipée sur des rivages lointains tels l’Espagne, l’Algérie, la Slovénie, l’Italie, les Etats-Unis, la Belgique ou encore Taïwan, Naïas prépare son retour aux pénates, avec un concert prévu à l’espace Julien le 1er mars prochain, en première partie de Ba Cissoko.
Puisant son inspiration des luttes ouvrières de son village natal Port-de-Bouc, Daniel Gaglione, autoproclamé agitateur pluriel (à la basse, à la mandole et à la voix) présente United Chapacan, le dernier album du groupe Naïas… Naïas, du nom du dernier bateau construit par le chantier naval de Provence, invitation à prendre le large sur les eaux tumultueuses de la Méditerranée. Cette musique populaire teintée de rock acoustique et de folk enragé célèbre la révolte, les bienfaits de l’inter-culturalité, l’état absurde de la clandestinité…Mais la force du groupe provient sans doute de son leitmotiv : « l’envie de faire danser et chanter en gardant le sourire ».

Les concerts de Ba Cissoko et de Naïas auront lieu le 1er Mars à 20 h 30, à l'Espace Julien. Réservations et Informations sur le site www.espace-julien.com ou au 04 91 24 34 10. Tarif pour la soirée: 17€

Ba Cissoko se produira à nouveau lors du festival Babel Med Music, le jeudi 29 mars à 19 h 30. Tarif pour la soirée: 15€. Programmation, informations et réservations sur le site de Babel Med.

1
commentaires

Commentaires

Abonnez-vous pour voir les commentaires.

  1. Anonyme

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire