Aux comparutions immédiates, priorité aux violences conjugales

Reportage
le 8 Avr 2020
1

Depuis le début du confinement, les violences conjugales sont sur-représentées aux comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Marseille. Faute d’alternative, la peine de prison ferme est privilégiée pour éviter tout risque de récidive.

Le tribunal judiciaire désert en ce lundi 6 avril. Photo CM.

Le tribunal judiciaire désert en ce lundi 6 avril. Photo CM.

En temps normal, la salle est réservée aux dossiers de délinquance organisée. Mais depuis un mois, la 7e chambre du tribunal correctionnel de Marseille ne juge plus que les affaires « urgentes », et en l’absence de tout public. Les comparutions immédiates font partie des rares audiences maintenues en contexte de pandémie. Au vu du risque particulier […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Claudia Claudia

    Je ne comprends pas pourquoi vous n’avez pas interrogé SOS Femmes battues, l’acteur historique.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire