Au Talk Marsactu, Sébastien Barles "pas là pour batailler contre le système Guérini"

À la une
le 25 Mai 2012
7
Au Talk Marsactu, Sébastien Barles "pas là pour batailler contre le système Guérini"
Au Talk Marsactu, Sébastien Barles "pas là pour batailler contre le système Guérini"

Au Talk Marsactu, Sébastien Barles "pas là pour batailler contre le système Guérini"

Alors qu'il fixait à 3% la barre limite, le score d'Eva Joly – 2,3% – scelle une campagne présidentielle que Sébastien Barles comme la plupart à Europe Ecologie-Les Verts préfèrent oublier. Pour le porte-parole régional du parti écologiste, la session de rattrapage des législatives de juin s'annonce donc cruciale pour peser face à ses partenaires de gauche : un Parti socialiste qui vise une majorité absolue à l'Assemblée et un Front de gauche qui a ressuscité un parti communiste dont on n'était pas loin de signer l'avis de décès.

Dans ce cadre, les questions de la ligne très fluctuante d'EELV dans ses accords électoraux avec le PS, et de l'influence de sa participation au gouvernement sont centrales. Plus localement, Sébastien Barles s'explique sur la campagne un pied dedans un pied dehors du mouvement de Karim Zeribi et son propre combat dans la difficile circonscription du centre-ville aux enjeux sociaux forts.

Prochain rendez-vous : le maire du 11/12 et candidat dissident dans la 1ère circonscription Robert Assante.

Cet article vous est offert par Marsactu
Marsactu est un journal local d'investigation indépendant. Nous n'avons pas de propriétaire milliardaire, pas de publicité ni subvention des collectivités locales. Ce sont nos abonné.e.s qui nous financent.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jean Jean

    les curseurs poussés à fond, c’est presque inaudible !

    Signaler
  2. druide67 druide67

    Ils sont là pour quoi alors?
    Ils se disent intégres mais sont prêt à pactiser avec le diable pour quelques sièges?

    Signaler
  3. Anonyme Anonyme

    si on parle du système guérini , on doit pouvoir aussi parler du système muselier qui le vaut bien !

    Signaler
  4. rondinara rondinara

    @druide67 – avec 2,3 % que voulez-vous qu’ils obtiennent, leur but est de faire parler d’eux, là ils réussissent, effectivement, ils iront où on leur donnera des miettes ! désolant tout de même !

    Signaler
  5. Gérard Gérard

    Je remercie Marsactu pour m’avoir fait passer un aussi bon moment : j’en ris encore ! Les réponses de M. Barles resteront un moment d’anthologie du malaise politique en direct ! “oui, mais non, peut-être, mais non, mais oui, mais on ne sait pas, il faudra voir, en parler, se réunir, signer des chartes…”. Un porte-parole très crédible. Il aura au moins mis en exergue la tambouille politicienne interne à EELV, pas sûr qu’elle soit BIO mais sûr qu’elle est indigeste !

    Signaler
  6. pipoboy pipoboy

    La nullité enfin incarnée

    Signaler
  7. savon de Marseille savon de Marseille

    Effectivement , c’est une nullité.

    En plus,c’est un homme d’appareil.
    Donc ne décrochera jamais.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire