Au conseil municipal, le Printemps marseillais « comprend l’impatience, pas la défiance »

Actualité
le 28 Juil 2020
15

Michèle Rubirola a fait voter un premier budget à peine retouché par rapport à celui légué par son prédécesseur, tout comme la majorité des décisions présentées. L'opposition, qui cherche encore ses marques, fait son miel d'un calendrier bousculé et estival pour dénoncer une équipe "pas prête".

Les habitudes ont la peau dure. L’appel est terminé depuis 5 minutes, quelques adjoints de Michèle Rubirola ont présenté en quelques mots les délibérations de leur périmètre, quand Julien Ruas prend la parole. L’ex adjoint LR de Jean-Claude Gaudin qui chapeautait le Bataillon des marins pompiers se lance dans un exposé détaillé de la réaction […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    On ne change pas une équipe qui a perdu. 25 années de turpitudes et de mépris marquent les comportements, la plus sigificative dans cette scéance étant Biaggi qui est impatiente de voir réaliser de ce qu’elle n’a pas fait. Vassal , n’a pas compris qu’elle n’était pas maire. Il est temps que Rubirola la recadre une bonne fois pour toute.
    Néanmois , il est vrai que le mois d’Aout sera bien profitable pour bien caler les choses , il est temps de mettre en route la machine . L’arrivée du nouveau du nouveau directeur général des services devrait faire du bien.

    Signaler
  2. Richard Mouren Richard Mouren

    Ces discours de l’opposition sont avant tout destinés à l’opposition, chacun essayant de marquer sa présence dans la déconfiture des municipales. Trois étoiles quand même à Lionel Royer-Perreaut pour son envolée dans le registre: « en trois semaines vous n’avez rien fait!  » Ils ne se relisent donc pas, ces politiques? L R-P aurait bien besoin d’un conseiller privé (spin-doctor) pour lui éviter de dire de telles inepties……..

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Il vient de dépasser avec cette réflexion dans le championnat 2020/2021 de l’idiot du village , Sylvain SOUVESTRE qui pourtant avait fait fort concernant Marseille Espérance et Gaudin . Royer-Perreaut illumine de sa bêtise cette réflexion : Four points .

      Classement après deux journées:

      Royer Perreaut 4 points
      Souvestre 3 points
      Biaggi 2 points

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Allez, soyons braves: un petit point à Vassal qui le 27 juillet déclare qu’elle laisse le temps jusqu’en Septembre pour discuter des projets de la municipalité et qui rajoute « Vos projets, quels sont-ils? Je les attend avec impatience. » (Apprécions ce JE omniprésent pour des personnes qui représentent des assemblées délibératives).
      Royer-Perreault: 4 points
      Souvestre: 3 points
      Biaggi: 2 points
      Vassal: 1 point
      Et ça ne fait que commencer……

      Signaler
    • Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

      En 6 ans L. Royer-Perreault a donné son feu vert pour bétonner le 9 ème arrondissement qui est devenu un immense bouchon automobile et il n’a pas réhabilité la piscine de Luminy. Un beau bilan !

      Signaler
  3. juH juH

    Je ne comprends pas, ils auraient pu grappiller quelques millions par-ci par-là pour que la rentrée se fasse dans de meilleures conditions. Il faut de l’investissement mais il faut aussi du fonctionnement qui aurait eu l’avantage d’avoir un effet immédiat. Beaucoup de familles auront des difficultés à la rentrée, accentuées par le covid. Un effort minime, de quelques % du budget de fonctionnement, aurait eu un grand impact:
    https://www.facebook.com/CollectifEcolesMarseille/posts/3143383845738514

    Malheureusement, les décisions modificatives, s’il y en a, arriveront un peu tard… En tout cas, la subvention de la caisse des écoles, au ras des pâquerettes, au niveau de 2004 n’est pas un bon signal:
    https://www.facebook.com/CollectifEcolesMarseille/posts/3157402691003296

    Etre bienveillant, OK, mais il va quand même falloir appuyer sur l’accélérateur.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Vous avez raison , mais ne demandons pas à cette équipe de rattraper des années d’inaction en 3 semaines. Nous sommes face aux 12 travaux d’Hercule :

    école
    transport
    pollution
    habitat insalubre
    bétonisation
    circulation
    propreté
    sécurité
    égalité dans le domaine de la santé
    service public
    rééquilibrage entre Nord et Sud
    éthique dans la gouvernance

    Cette liste n’est pas hiérarchisée et sûrement incomplète.Donnons un peu de temps, et que Rubirola envoie un ou deux signes forts , réels, mesurables, palpables et qu’elle ne se mette surtout pas à imprimer sa trombine sur les sachets à pain, comme celle qui a des problèmes avec son « je », pardon son « moi ». ou plutôt son « ça ».

    Signaler
    • juH juH

      Ce n’est pas ce qui est demandé. La rentrée des classes est une échéance. On en connait la date. Attendre ne serait-ce que le conseil municipal de septembre est une erreur. J’imagine, j’espère qu’il s’agit juste d’impréparation. Mais bon, quand même, ils ont eu les places d’adjoints, ils auraient pu se renseigner avant…
      Il n’est bien sûr pas question de leur reprocher de ne pas faire ce qui est impossible. Mais ce qui peut-être fait doit être fait.
      L’augmentation de la caisse des écoles ou le doublement du budget d’entretien des écoles, en l’occurrence, le sont.

      Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Royer-Perreaut qui reproche à la nouvelle majorité de n’avoir pas fait grand chose en trois semaines, alors que la majorité précédente n’a pas fait grand chose en un quart de siècle, c’est vraiment savoureux.

    J’ai l’impression que l’échec électoral n’a pas vraiment rallumé la flamme de l’intelligence à droite.

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Juh , ne commençons pas dans le Ya Ka , Fo K’On.
    Examinons les besoins rapidement et les urgences . Vous dites , doublement des budgets , pourquoi pas triplement ou quadruplement.
    Les municipalité ont les pouvoirs et les moyens de débloquer des sommes quand cela est nécessaire ou urgent.

    Signaler
    • juH juH

      Il ne s’agit pas de yakafokon mais de débloquer moins de 1% du budget de fonctionnement.
      Je parle de doublement du budget d’entretien car c’est ce qui est inscrit dans leur programme.
      Et non, la municipalité ne pourra pas débloquer ce budget avant le prochain conseil municipal, au plus tôt.
      La rentrée sera déjà passée et les parents auront déjà dû faire le chèque pour la coopérative scolaire.
      Quant aux petites réparations qui ne sont pas faites, ce qui pourrit la vie de tout le monde, si le budget n’est pas augmenté, il n’y a pas de raisons qua ça change.

      Signaler
    • petitvelo petitvelo

      Les petites rėparations dans les écoles souffraient peut être aussi de manque d organisation… il se dit que des agents trop motivés ont finit par quitter le service à la grande joie de ceux qui voulaient rester tranquilles

      Signaler
  7. Pitxitxi Pitxitxi

    La droite a élaboré ce budget, mais a quand même décidé de s’abstenir lors du vote. C’est extraordinaire. « Je suis dans l’opposition alors je m’oppose, même si ça va dans mon sens ! »

    Quand ils étaient au pouvoir, ils étaient pathétiques. Maintenant qu’ils sont dans l’opposition, je sens qu’on va bien rigoler avec une armée de branques pareil !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire